02 juillet 2017

nouveau scandale à ouistreham

Décidément, dans notre commune républicaine, le monarchisme demeure… ! Romain Bail, le maire ne cesse d’en faire à sa tête en s’appuyant sur une équipe de bras mécaniques qui acceptent toutes les lubies du seigneur ! En effet notre élu est parti en Angleterre avec de nombreux collaborateurs, techniciens et autres, faire des ronds de jambes aux autorités de Portsmouth ou de Londres afin de trouver de généreux donateurs pour son Centre d’Interprétation Franco-britannique ! Au frais de qui ? Mais de vous Ouistrehamais! C’est avec vos impôts qu’il emmène généreusement une délégation chez nos voisins. C’est pour votre bien, manants irresponsables et incultes !

Encore un voyage en Europe !


Lundi matin 26 juin, Mister Bail a pris le ferry, direction Portsmouth, puis Londres ! Retour jeudi matin ! Michel Fricout, le conseiller municipal, qui a démissionné de son poste de maire–adjoint à l’économie, est parti avec son maire, alors qu’en privé, il est le premier à prendre ses distances avec l’édile ! De son côté Romain Bail ne peut pas se contenter d’y aller avec «son ami» Michel Fricout. Il a donc exigé que des fonctionnaires ou autres chargés de mission l’accompagnent ! 15 – 16 personnes étaient donc du voyage ! Il lui faut bien une cour pour exister de l’autre côté du Channel !

Tous les frais ont été pris en charge par la ville de Ouistreham, deux nuits à l’hôtel, déplacements en ferry, 3e nuit dans les cabines du bateau, repas… etc. ! Et puis comment se déplacer sur place ? Avec les transports en commun britanniques ? Vous n'y pensez pas ! Avec un bus loué sur place avec chauffeur ! Ainsi pas de risques d’accident comme avec Monsieur Baillergeau lors de la dernière excursion à Nice - Saint-Tropez !

Des preuves par l’image ! 

 

Le maire de Porstmouth

A l’Ambassade de France à Londres.

La délégation

 

Romain Bail a prié, exigé même dit-on au château, que des agents l’accompagnent :
  • le directeur de cabinet,
  • les 2 chargés de mission du pôle muséal à la mairie, 
  • la chargée de communication de la mairie, 
  • Stéphane Simonet, historien, prestataire pour la mairie, ami du maire, 
  • un représentant du Mémorial et un du musée de l’Armée de Paris,
  • la chargé de mission à la région pour du classement des plages à l’UNESCO (!), 
  • une animatrice de l’office du tourisme de Ouistreham, 
  • une technicienne du conseil départemental, certainement pour accompagner monsieur Fricout, 
  • etc…
Il faut bien une telle délégation pour parader dans les salons de Londres et de Portsmouth!

Pourquoi un tel voyage ?  

Un voyage quasi présidentiel, mais pourquoi faire vous dites-vous ? Eh bien la nouvelle lubie «baillesque» étant le musée, il faut trouver des financements pour le projet ! A propos de projet notons qu'il change souvent de nom, quasiment chaque mois… ! D’abord appelé « musée » mais sans collection historique, il a été rebaptisé « pôle muséal ». Il est ensuite devenu « CIFB, Centre d’Interprétation Franco-Britannique », et maintenant voilà la naissance du « CRFB, Centre des Relations Franco-Britanniques ». Quant à la période couverte par ce joujou elle a aussi varié : d'abord de 1939 à 1945, puis de 1939 à nos jours avant de couvrir l'énorme période du Moyen-âge à nos jours ! 

Pourquoi de tels changements ? Le sens du vent, la pression atmosphérique, ou, comme pour Jeanne d'Arc, des voix intimant à notre élu l'ambition démesurée de vouloir atténuer des ravages du Brexit, ou plus simplement l'attitude d'un jeune homme atteint d'inconstance intellectuelle !

Les dépenses réalisées

 

Le projet coûte une fortune ! Le 13 juillet prochain les premiers plans seront dévoilés par l’un des 3 architectes retenus. Les 2 autres recevront chacun 50 000€ de dédommagement comme prévu par le vote du conseil municipal. Lundi, lors du prochain conseil, la somme de 26 737€ sera attribuée pour la définition du parcours muséographique et la recherche de partenariats et de financements privés. Ces sommes s’ajoutent à celles déjà dépensées sans tenir compte des salaires des chargés d'études et de mission qui travaillent sur le projet (une nouvelle personne a été récemment engagée comme chargée de mission sur ce projet en plus de Monsieur Prichard et de la chargée de mission Europe, tous cadres supérieurs dans l'administration!), sans tenir compte également des voyages et autres dépenses … Un petit rappel des dépenses antérieures sur ce sujet ? 



Jusqu'à présent : 251 385 € plus les salaires et les déplacements … ! Qu'en pensez-vous ?

Des doutes ? Relisez nos articles :

Bail au musée (http://lepetitbedouin.blogspot.fr/2017/01/bail-au-musee.html )
Bail au musée 2 (http://lepetitbedouin.blogspot.fr/2017/01/bail-au-musee-2.html)
Bai au musée 3 (http://lepetitbedouin.blogspot.fr/2017/01/bail-au-musee-3.html

Et maintenant ?

 

Et ce n’est pas fini ! Romain Bail compte faire mieux en se faisant voter une habilitation permanente pour se déplacer en Grande Bretagne et à Bruxelles avec qui lui plaira et autant de fois qu’il le voudra ! Cela se déroulera au prochain conseil municipal, lundi 3 juillet ! C'est au point 3 de ce conseil  sous le titre ronflant de : "Culture et mémoire - Projet de Centre des Relations Franco-Britanniques - Remboursement des frais"

Elle est pas belle la vie ? Vous ne rêvez pas ! Une autorisation de voyager pour Mister Bail avec qui il veut, à Londres et à Bruxelles ! Au prochain conseil municipal on assistera à la «séance du roi en son Parlement», pour annoncer au royaume ces décisions importantes qui auront été votées par des courtisans que je préfère ne pas qualifier !


Depuis plus de 3 ans nous assistons au dépeçage de la commune avec une vente de tous les biens pour satisfaire les volontés du souverain ! Ça ne peut pas être un blanc seing permanent ! Allez-vous continuer à soutenir cela ? Cessez de vous résigner ! Bougez-vous Ouistrehamais !