31 mai 2016

La Vérité Si Je Mens 2 - L'assiette anglaise



Les déplacements de Romain Bail en Europe sont sous les feux de l'actualité. Chaque demande d'explication formulée par un journal ou par l'opposition au conseil municipal entraîne le maire dans des mensonges de plus en plus stupides ! Aussi aujourd'hui, après vous avoir dévoilé le coût du voyage à Chypre (1301€ minimum), parlerons-nous du voyage en Angleterre du 15 au 18 mars 2016. Dans Ouest France (article ci-dessous) Romain Bail annonce 300€ à 400€ de frais pour la ville ! Propos de Baillochio ! La réalité est tout autre puisque son voyage avec ses invités a finalement coûté aux Ouistrehamais 2 253€ soit 7 fois plus !

La démocratie Monsieur Bail permet des contrepouvoirs et les administrés ont droit de regard sur vos dépenses qui sont payées avec leurs impôts, ne l'oubliez jamais. Alors nous allons mettre en exergue, une fois de plus, vos mensonges !

3 jours à Londres en mars


Il faut rappeler la réponse de Romain Bail au journal Ouest France après l'interview de Martial Dan, conseiller municipal : "Pour l'Angleterre, il s'agit d'un déplacement de seulement 2 jours, à l'invitation de l'ambassadeur de France en Grande Bretagne pour présenter notre projet du musée aux autorités britanniques. Nous avons pris le ferry. J'étais accompagné du directeur d'Orange et de Stéphane Simonnet. Ils ont payé eux mêmes leurs frais. Pour ma part, c'est pris en charge par la ville, il s'agit d'un montant s'élevant entre 300 à 400€".


Après une telle affirmation, mus par un reflex "pavlovien", nous avons demandé les pièces comptables au centre des finances publiques de Ouistreham comme chaque citoyen peut évidemment le faire (On vous rappelle l'article L2121-26 du code général des collectivités qui légalise notre démarche). La vérité est très, très différente comme le montre le mandat N° 1093-2016 que nous avons obtenu avec le détail des dépenses !

Pour le déplacement du 15 au 18 mars 2016, la facture s'élève à 2 253€. Cette somme correspond aux dépenses de la régie d'avance du service Europe. En effet Madame Voivenelle, responsable du service Europe de la mairie, est partie avec une carte de paiement en régie d'avance, limitée à 5 000€. La facture de 2 253€ débitée sur cette carte correspond aux déplacements, à l'hébergement (2 nuits d’hôtel pour 3 personnes) et à la restauration de 3 personnes ayant fait ce voyage. Oh là c'est du lourd ! La carte de ce service sert donc aux déplacements du maire !
 
 

Toute une équipe en déplacement

Les factures débitées sur la carte du service Europe concernent Messieurs Bail et Loustaunau et Madame Laure Voivenelle. Qui sont donc ces accompagnateurs de Romain Bail ?

Madame Voivenelle : On se souvient des recrutements très contestés de Romain Bail au début de son mandat. Extrait d'un article du Petit Bédouin en 2014 :


Hier, le conseil municipal a tenu toutes ses promesses. Au menu, 16 points à l’ordre du jour avec notamment la création des postes, simplement pour convenance personnelle du nouveau Maire !
Pendant la présentation, Romain Bail a présenté le coût pour la ville :

Intitulé du poste
Salaire net mensuel de l’agent
Coût annuel pour la ville
Un poste administratif au CCAS en remplacement d’un agent promu « secrétaire des élus »
1 271€
29 989€
Un poste à l’Espace Sénior Jules Viquelin
1 291€
30 444€
Un poste de référent familial au centre socioculturel
1 374€
32 401€
Un poste de directeur de cabinet
3501€
82 264€
Un poste de directrice des projets européens
2 521€
58 189€
Un poste de chargée de mission Europe
1 680€
38 777€

Coût annuel pour la ville de Ouistreham

272 064€


On comprend mieux l’augmentation des charges de personnel de 681 000€ en 2014 (+9%) soit une dépense de 7 942 905€.

Ce poste de directrice des projets européens de la ville créé en août 2014 est un poste inédit dans toutes les villes de l'agglomération ! Mais à Ouistreham on agit différemment ! On dépense sans compter ! 

Sachant qu'un élu ne peut légalement posséder une carte bancaire en régie d'avance pour payer des dépenses, on découvre progressivement le système mis en place par Romain Bail à la mairie. Nous ne disons pas que c'est illégal, mais c'est quand même l'art de cacher les dépenses de déplacement ! Le régisseur, en l’occurrence Madame Voivenelle, ne peut payer que les dépenses explicitement énumérées dans l'acte constitutif de cette régie d'avance. Si nous ne connaissons pas cet acte constitutif et donc les dépenses couvertes, une chose est sure c'est que la titulaire de ce type de carte, ne peut pas payer de dépenses pour des personnes étrangères à la mairie !  Problème, problème ! Illégalité ?

Monsieur Loustaunau invité de la Mairie

Monsieur Didier Loustaunau, est chef de projet à la direction régionale d'Orange, à Caen. Il a été invité par la ville de Ouistreham en Angleterre pour accompagner Romain Bail dans le cadre du cofinancement du futur musée par Orange comme l'a annoncé fièrement le maire dans la presse. Après ce cadeau de la ville (environ 750 €) comment la société Orange peut-elle encore collaborer à ce projet ? Elle devrait bien réfléchir avant de soutenir les ambitions de Monsieur Bail dont la gestion est pour le moins problématique !

Monsieur Simonnet le salarié du projet
Monsieur Simonnet, ami de Romain Bail, historien, ancien salarié du Mémorial de Caen, a créé une société (SIRET 812410025) qui est chargée de monter le "Pôle muséal" comme on dit au château ! Le conseil municipal a d'ailleurs voté, dans le budget d'investissement, une ligne de crédit de 8 800€ pour les études préalables réalisées par la société Simonnet (compte 2031 du budget d'investissement). On comprendra alors pourquoi ce monsieur peut aller à Londres étudier le cadre du futur pôle muséal et pourquoi il peut payer sa chambre... !

"Quand l'ennemi nous bat, au lieu de réagir nous nous occupons de cacher notre faiblesse." pourrait dire Romain Bail pour sa défense (Donato Carrisi)

2253€ pour faire quoi ?


La délégation a pris le bateau à Ouistreham, puis direction le Sussex (Brighton)... Oui, c'est bien connu, Romain Bail adore le Sussex.


Oui, oui, on pouvait voir et contacter le maire de Ouistreham de 12h30 à 14h30 dans la "meeting room" 252 au deuxième étage du Jubilee building... L'objectif cependant était de rencontrer Martyn Cox, un historien...





Un historien, certes, mais spécialiste de la résistance française. On est un peu loin du rôle des commandos Kieffer.

Après le Sussex, direction Londres (16 et 17 mars) pour déjeuner avec Atout France (groupement d'intérêt économique, GIE, en charge de développement touristique), visiter l'Imperial War Museum et pour finir effectuer une visite protocolaire à l'ambassade comme le veut la coutume ! C'est cela l'invitation de l'ambassade ?


Que de mensonges encore ! Comment Romain Bail peut-il être crédible ?



Monsieur Bail il fallait déclarer à la presse et aux Ouistrehamais que votre voyage avait coûté 2253 € et non 300 €... ! Dans notre République, il y a des lois qui permettent aussi aux citoyens de vérifier la gestion des élus et de rétablir la vérité si besoin est !
Romain Bail vous faites honte à tous les élus municipaux des petites villes, quelle que soit leur couleur politique, dont le travail quotidien est un véritable sacerdoce. Face à la baisse des dotations de l’État que vous évoquez constamment vous réduisez drastiquement les aides aux associations, vous augmentez les impôts pour les plus modestes en supprimant les abattements facultatifs à la taxe d'habitation ... mais vous menez un train de vie exagéré et inacceptable avec des fonds publics et vous faites des investissements inconsidérés menant la ville à sa faillite.


Dans le prochain épisode de notre série "La Vérité Si Je Mens" épisode 3, nous découvrirons un nouveau pays européen !

29 mai 2016

La Vérité Si Je Mens 1 - Coup de soleil à Nicosie

Les fins limiers du Petit Bédouin enquêtent depuis quelques temps sur les déplacements de Romain Bail en Europe. Un premier article "La vérité si je mens" a déjà été publié le 16/05/2016 (Lien) mais nous le reprenons sous le titre de "la vérité si je mens 1 - Coup de soleil à Nicosie " pour y ajouter des compléments obtenus depuis cette date. S'en suivra une série de 5 articles titrés, eux aussi, "La vérité si je mens". 

Mais revenons sur le déplacement à Nicosie, capitale de Chypre, du 19 au 23 avril 2016. "ça n'a rien coûté à la ville !" a déclaré Romain Bail ! Pourtant Ouistrehamais vous avez bien payé ce déplacement




Le voyage à Chypre


Souvenons-nous au préalable du mandat spécial permanent voté par la majorité et autorisant Romain Bail à voyager partout en Europe et vers les pays belligérants de la seconde guerre mondiale ayant participé au Débarquement ... Et cette possibilité il en a usé et abusé au cours des deux mois passés !  

Les récents voyages de Romain Bail


Notre article du 25/04/2016 sur ses déplacements, "Romain Bail... la fuite en avant... en Europe!" (lien) avait provoqué l'ire du maire qui avait réagi rapidement dans la presse depuis la Croatie, trop rapidement à n'en pas douter ! Ce sont ces dénégations affichées ouvertement dans les journaux qui nous ont poussés à mener l'enquête !




"Chypre ? je faisais partie d'une délégation de 20 maires français invités pour un séminaire européen consacré aux questions environnementales et à l'égalité entre les hommes et les femmes. Les frais étaient pris en charge par l'organisation, ça n'a rien coûté à Ouistreham."! avait donc déclarait Romain Bail à Ouest France.

Monsieur le Maire on vous l'a déjà dit, vous avez l'habitude de mentir aux politiques de la Région et de l'Agglomération, à vos colistiers et aux ouistrehamais, mais il ne faut pas mentir à la presse et encore moins au rédacteurs du Petit Bédouin... ! Ils s'en rendent compte et ont le pouvoir d'enquêter et d'informer faisant fi des pressions ! Le fameux "cinquième pouvoir" vous connaissez ?


Les mensonges à répétition

 

Cher lecteur n'oubliez pas que tout citoyen a le droit de consulter les mandats et factures des élus comme le prévoit l'article L2121-26 du CGT. C'est en usant de ce droit que nous avons appris que l'administration fiscale a bien payé une facture de 648€ pour le déplacement de Romain Bail à Chypre, plus précisément à Nicosie, effectué par la Lufthansa (facture payée par la mairie de Ouistreham à une agence de Caen. Mandat de paiement N°968-2016). Le document administratif indique bien qu'il était en mission pour l'AFCCRE du 19 au 22 avril 2016. Premier mensonge au regard de ce leitmotiv baillesque : "ça n'a rien coûté à la ville !"

Croyant être débarrassé de l'enquête du Petit Bédouin, (quelle naïveté !) Romain Bail a adressé au trésorier une nouvelle facture correspondant à ses frais d'hébergement à Nicosie soit 420€ pour les 3 nuits d’hôtel au Hilton Cyprus 5* (mandat de paiement N°1577- 2016). Deuxième mensonge !

Comme on vous l'a déjà conseillé chers lecteurs allez voir Robert Pujol, maire adjoint en charge des finances, et demandez lui le mandat N°968-2016, puis le 1577-2016. Il ne pourra pas vous le refuser ! Tout citoyen a le droit de consulter les comptes.

La facture:


L’hôtel HILTON CYPRUS 5*:




L’hôtel Hilton de Chypre, l’hôtel 5* préféré de Romain Bail à Nicosie



Vous pensez que nous avons fait le tour de la question ? Eh bien non ! Il faut ajouter des frais de location de voiture ! Cette voiture a été prise à Roissy au retour de Nicosie... mais pour 3 jours et pour 233 € ! (Mandat 1644-2016) Pourquoi 3 jours ? Nous ne le savons pas ! Mister Bail s'est pavané dans la ville de Ouistreham avec cette voiture de location deux jours de plus !






En résumé ce voyage à Nicosie a couté au moins 1301 € ! Nous disons au moins car nous n'avons pas la facture du trajet aller Ouistreham - Roissy et nous pensons que le Maire n'utilise ni le stop, ni le co-voiturage et que Flexibus ou encore Ouibus lui sont inconnus !

Mais que faisait Romain Bail à Nicosie ?

L'AFCCRE

 

Rappelons-nous tout d'abord la délibération du conseil municipal du 14 décembre 2015 :


Extrait du point 3 de la délibération du 14/12/2015 (consultable sur le site de la Mairie)


A cette date l'équipe municipale de la majorité, appelée dans Ouistreham "les 22 bras levés", ou encore "les 22 bras mécaniques" (cette dénomination n'est pas de notre invention mais nous regrettons notre manque d'imagination!) a voté comme un seul homme, au bénéfice de Romain Bail, le droit de se déplacer pour l'AFCCRE en France et en Europe !

Le Congrès du  CCRE (Conseil des Communes et Régions d'Europe) était organisé évidemment par ce conseil mais aussi par la municipalité de Nicosie avec le soutien de l’Union des Municipalités de Chypre. L'AFCCRE est la section française du Conseil des Communes et Régions d’Europe, organisation européenne, qui rassemble des collectivités territoriales en Europe. Des repas ont été offerts aux participants. Heureusement dirons-nous car la somme aurait pu être plus rondelette !

Pour résumer, Bail est bien allé à Chypre et ses frais, voyage et hébergement s'élevant à 1 301€ pour 3 jours, ont bien été payés par la ville contrairement aux affirmations qu'il a faites dans le journal Ouest France ! Nous dénonçons ces mensonges permanents ! Cette pratique malsaine du pouvoir faite de boniments, de dissimulations, de contrevérités, sur Ouistreham dévalorise les femmes et les hommes politiques en place dans la région car le "laisser faire" est scandaleux et lâche. Au bout de la chaine ce sont les citoyens qui paient. La démocratie est ainsi mise à mal aussi ne vous étonnez pas de la défection des électeurs lors des échéances électorales. Vous en êtes un des responsables Monsieur Bail.


Sortie prévue de "La Vérité Si Je Mens 2", Mercredi 1er Juin 2016 !!!
 
Pour en savoir plus :

28 mai 2016

Honte à vous !

Dans un article paru le 23/05/2016 (Lien), Normandie ACTU relatait une manifestation du Parti de la France le 20 mai 2016 à Ouistreham contre les migrants.


Le Parti de la France est un parti politique français nationaliste fondé en 2009 par Carl Lang et plusieurs autres anciens membres du Front national. Faisant suite à une série de départs individuels du Front national dans le cadre de la préparation des élections européennes de 2009, le Parti de la France rassemble dès sa création un certain nombre d'anciens dirigeants frontistes tels que carl Lang, Martine Lehideux, Bernard Antony, Martial Bild.

En allant sur le site de ce parti extrémiste, voilà ce que l'on peut y lire (
Lien) à propos de cette manifestation :
"Cette action symbolique, la première organisée dans le département, est le véritable point de départ de la lutte des autochtones contre l'invasion migratoire, lutte qui n'existe qu'à cause de la lâche inaction des politiques et des autorités du département. Le Parti de la France du Calvados organisera autant d'actions qu'il sera nécessaire, jusqu'à ce que les pouvoirs publics prennent enfin le sujet des « migrants » à bras le corps. Notre gouvernement ne s'intéressera-t-il à ce problème que lorsque les riverains excédés sortiront de chez eux pour se faire justice eux-mêmes ? Le Parti de la France, le seul mouvement politique à prôner l'inversion des flux migratoires, est la seule alternative à l'invasion-colonisation qui menace notre pays. La seule politique migratoire crédible, c'est celle scandée par les manifestants vendredi soir : « Français d'abord, clandestins dehors !»


Au-delà de cette manifestation appelant à la haine et au rejet de l'autre, idéologies incompatibles avec les valeurs républicaines prônées par le Petit Bédouin certes, mais surtout par la très grande majorité des Ouistrehamais, quelle n'a été notre stupéfaction de lire la réaction et les propos de Romain Bail (Les Républicains) !

"Cette contestation aurait pu être relativement “compréhensible” – même si je n’adhère pas à ce parti -, s'il y avait une vague importante de migrants." (Romain Bail).

Ces propos ne sont pas dignes d'un maire élu sous l'étiquette "Les Républicains" même si sa liste était associée au parti "Chasse Nature Pèche et Tradition" (CNPT) parti politique flirtant avec le Front National.

De nombreux amis du Petit Bédouin, militants ou simplement adhérents des "Républicains", se sont émus à la lecture de ses propos. Si nous n'avions pas une raison supplémentaire de combattre et de dénoncer les acte et gestion du maire de Ouistreham, eh bien en voilà une. Romain Bail vous n'êtes pas un républicain.

Votre chute sera le symbole d'un espoir retrouvé pour notre ville mais aussi le retour à des valeurs républicaines comme la FRATERNITE.



25 mai 2016

La fête des voisins avec LPB !




Le vendredi 27 Mai, pour la deuxième année ... "Le Petit Bédouin" fera la fête avec ses voisins les Ouistrehamais. Membres de l'association citoyenne "Les amis du Petit Bédouin", lecteurs de notre blog et tous les autres ... vous serez les bienvenus lors de cette manifestation qui aura lieu au pied du symbolique Arbre de la Liberté (Bd Maritime) dès 19 heures 30 pour partager un moment convivial autour d'un apéritif qui vous sera offert. Ensuite, si vous le souhaitez, nous partagerons un repas autour d'une "table citoyenne" où chacun apportera son repas et ses couverts.

Rencontre, convivialité, lutte contre l'isolement, mixité sociale, culturelle, politique, générationnelle sont au programme ! Parlez-en dès maintenant à votre famille, à vos amis, à vos voisins. Venez dès 19 heures partager avec modération l'apéro avec les premiers venus. Cela donnera envie aux retardataires ou aux distraits qui auraient oublié !

D'ores et déjà, nous sommes heureux de cette soirée citoyenne entre Ouistrehamais ! Nous comptons sur vous pour tenter de reconstruire ensemble une ville avec un avenir différent du présent.

Notez qu'à cette heure le parking ne sera pas payant !


24 mai 2016

Les bons conseils de LPB

Quand Bobby l'a dans l'os...

Souvenez vous de l'article de votre blog préféré sur les cabines de plage (Discrimination à la plage : Lien). C'était le 16 avril dernier.... Le Petit Bédouin donnait aux nouveaux propriétaires de cabine la démarche à accomplir pour éviter de payer le nouveau tarif réservé aux heureux possesseurs de cabines depuis le 1er janvier 2016 (206 € pour les nouveaux et 114 € pour les autres). Les propriétaires "historiques" comme le président de Coderiva, également maire-adjoint aux finances, notre paparazzo (dûment tancé par le Maître dans Liberté il y a 15 jours !) et inexpert-comptable Bobby Pujol, conservant l'ancien tarif légèrement revalorisé. (Non, nous n'avons pas parlé d'ingérence ou de prise illégale d'intérêt, c'est vous qui avez mauvais esprit!). Décision prise par le maire en catimini à la fin de l'année dernière, entérinée par le conseil municipal en janvier et communiquée aux propriétaires ensuite sans plus d'explication. 


Incompétence ou abus de pouvoir?


Voilà une décision qui ignorait superbement le principe d'égalité des citoyens devant le service public consacré depuis des lustres par la jurisprudence ! Nous avions conseillé aux propriétaires lésés d'engager un recours gracieux devant l'auteur du "forfait", le maire en personne. Un recours aussi gracieux qu'un nœud papillon rose un jour d'hyménée deauvillais (ça c'est pour les initiés... merci aux invités cafteurs et photographes). Bref notre propriétaire a obtenu satisfaction et 92 euros de remise. Le courrier ci-dessus est signé du spécialiste du battement de coulpe, B. Hitier, 1er adjoint, le maire étant empêché pour cause de lune de miel ou peut-être parce qu'il se sentait un peu "péteux". L'ineffable édile en second dira encore qu'il est là pour rattraper les conneries des autres. Un acte de contrition qui lui vaudra bien quelques jours d'indulgence! Mais qu'il ne compte pas sur nous pour l'encenser!

Et trois cerises sur un gâteau déjà copieux


La première, c'est que ce recours permettra d'améliorer la qualité administrative des pratiques ouistrehamaises, c'est pas nous qui le disons c'est le maire, "empêché", par la plume de son nonce !
Deuxième gâterie, ce recours toujours aussi gracieux (oui, oui toujours le nœud) bénéficiera à l'ensemble des propriétaires de cabine injustement taxés. Merci qui ? Le Petit Bédouin bien sûr !
Et troisième griotte, et pas la moindre, nous obtenons enfin la réponse à la taraudante question sur le tarif préférentiel de stationnement payant promis par Bobby Pujol et Romain himself pour les propriétaires de cabines. Eh bien : Rien, nothing, nichts, nada, nista (c'est du croate!)...la négociation avec Indigo n'a pas abouti...encore une promesse non tenue !

Ah si le Petit Bédouin n'existait pas ...


22 mai 2016

Le saviez-vous ?

Une stèle pour l'EGO !


Sur la plage de Ouistreham une stèle qui commémore la commémoration du 70 ème anniversaire du Débarquement va être érigée ! Vous avez dit débile ? Oui je vous ai entendu cher Bédouin, ne niez pas ! Vous ne comprenez pas c'est tout ! Alors je vais vous expliquer : en fait Monsieur Bail veut que l'on se souvienne de lui ! Jugez vous même, c'est écrit sur la stèle et c'est en plus gros caractères que le reste ! "INAUGURE PAR ROMAIN BAIL" !

Le 6 juin 2014 Romain Bail était le nouveau maire, un jeune inconnu qui a assisté à une commémoration mondiale mais sans avoir préparé quoi que ce soit. Cette cérémonie avait été organisée par l'Etat, la Région et la municipalité précédente. Alors lui il est en manque de reconnaissance ! C'est pourquoi il a fait faire cette stèle qu'il va inaugurer le 6 juin prochain !
   

Émouvant n'est-il pas ? Combien ça a coûté ? Quelle vulgarité cher lecteur ! Quand on aime on ne compte pas ! Mais si vous voulez vraiment le savoir c'est 25 000 € soit la moitié de ce qu'a coûté Bourgnon à la ville pour du vent... c'est le cas de le dire. Ou encore 10 000 € de moins que les frais de justice contre le journal que vous lisez ici même ! Mais c'est beaucoup plus que la somme non allouée au jardin du "petit bonheur" ! On a les priorités qu'on peut ! Et cette priorité est bien minable !

Le pavillon bleu ne pavoise plus




Le label Pavillon Bleu a été décerné mercredi 18 mai 2016 à 170 communes, représentant 400 plages, qui étaient candidates à cette distinction récompensant une bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau. Avec en outre 98 ports de plaisance labellisés, le nombre de lauréats en 2016 marque un record depuis la création du label en 1985 en France.

Les critères du Pavillon Bleu sont les suivants : une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets et la mise en place d'actions d'éducation à l'environnement. Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.
La nouvelle c'est qu'en 2016 Ouistreham n'a plus de pavillon bleu gage de la qualité de l'eau de mer .... par contre sa plage aura des planches ! Cherchez l'erreur !

Nota bene : Bobby se souvient-il de sa colère au sein de CODERIVA et au Conseil Municipal l'année où l'équipe Ledran n'avait pas obtenu cette reconnaissance ? Beaucoup s'en souviennent ! 




Oh un pavillon bleu !... mais cela c'était avant !


Des PV, mais parfois des exceptions ! 


Qui n'a pas eu de PV sur la commune ? Evidemment ceux qui n'ont pas, ou n'utilisent pas, de voiture ou encore vraisemblablement les membres du conseil municipal ! Les membres du Petit Bédouin eux sont de grands contributeurs !
Mais il existe aussi des exceptions incompréhensibles. Un exemple ? Une voiture accidentée dans Riva reste depuis plus d'une semaine hors des places marquées et sans PV ? Pourquoi ? Là... mystère ! Les fins limiers de LPB sont sur la piste ! Rassurez-vous nous ne souhaitons pas qu'elle soit verbalisée cette voiture mais nous aimerions connaître la recette qui l'exclut de la pénalisation afin d'en informer nos concitoyens et ainsi leur éviter des dépenses intempestives !   

20 mai 2016

Les planches de Ouistreham Deauvilla Bella !


Lors du Conseil Municipal du 25 janvier 2016, Romain Bail a fait voter par sa majorité, toujours à l'écoute de la voix de leur maître, les travaux de rénovation de la plage. Il a fait part de sa décision de demander le soutien financier des pays européens,  des États-Unis et de la Russie sans oublier les communes françaises à hauteur de 200 000 € pour le financement des travaux évalués à 800 000 € au total ! En contrepartie le nom des donateurs sera indiqué sur les planches de la promenade rebaptisée pour la circonstance en promenade de la Paix ! 

Barack et Vladimir en rigole encore ! Rappelez-vous !!!




Bail fait la manche ...


Une chose est sûre c'est que le culot de Romain Bail est abyssal ! La grande majorité d'entre nous est interloquée, choquée même, par cet appel aux dons pour l'aménagement d'une plage ! Certes cette plage a connu des moments historiques et douloureux mais profiter du souvenir du débarquement pour faire la manche auprès de pays qui ont sacrifié sans compter des milliers de jeunes hommes c'est proprement indécent. Sans compter que si les familles de ces jeunes hommes qui ont donné leur vie viennent aujourd'hui visiter ce site historique elles se verront obligées de s'acquitter d'une nouvelle obole dans les parcmètres de Romain Bail ! 

Les communes françaises sont, elles aussi, rackettées pour payer les planches ! Ce sont des centaines de courriers envoyés en Europe, aux élus, aux collectivités, à tous les parlementaires, aux présidents de conseils régionaux et départementaux, mais aussi à toutes les villes du Calvados, les villes de Normandie... Les élus rigolent encore de cette initiative qui ridiculise encore et encore Romain Bail et malheureusement Ouistreham. De plus, la commune étant en difficulté financière il est donc permis de s'interroger sur le coût de l'envoi de ces lettres ?

,
Le courrier envoyé aux maires




Actuellement, d’après nos informations les généreux donateurs ayant contribué sont Monaco et la Norvège. Quelques communes, émues ou piégées par le texte "baillesque" qui agite l'argument de la paix, ont aussi répondu favorablement. Avec la somme de 34 000 euros récoltés à ce jour, on est encore loin des 200 000 € de dons nécessaires pour espérer financer une partie des travaux.

 ...pour aménager la plage !




Outre le recouvrement des allées goudronnées par des planches (ça ne vous rappelle pas une autre commune plus mondaine de la côte normande célébre pour son festival du film américain et ses célèbres planches...?) il a été prévu deux points de restauration maintenant abandonnés et la réalisation d'une plateforme de fitness pour 80 000 €. S'ajoute à cet aménagement une stèle en granit pour 25 000€ rappelant que sur cette plage on a célébré l'anniversaire du 70ème anniversaire du Débarquement, une commémoration de commémoration en quelque sorte ! Romain Bail se défend avec véhémence de vouloir faire de Ouistreham un Deauville bis ! Les planches c'est juste pour faire plus esthétique. C'est son sens de l'esthétique et c'est tout !


L'avenir au passé !




Vous vous souvenez du slogan de campagne électorale de notre édile "l'avenir au présent" qui laissait présager des avancées novatrices pour notre belle station balnéaire. Et bien le croyez vous ? Deux ans après son début de mandat c'est marche arrière toute et retour dans le passé des années 50/60 !


         La  plage dans les années 50


                                                       La plage dans les années 70

Si la majorité du maire de l'époque,  Monsieur René Laclavière  (1977 - 1983)  avait fait le choix d'opter définitivement pour des allées en goudron, c'était pour faciliter l'accès des véhicules de la ville, des ambulances, des pompiers mais aussi pour circuler plus aisément avec des poussettes, des fauteuils roulants ou pour les personnes se déplaçant en béquilles ou en vélo.

Mais il semblerait qu'une infime partie de l'entourage de notre édile soit nostalgique de l'époque des planches qui leur rappelle leur jeunesse lointaine. Elles ont probablement fortement influencé Romain Bail .






On est en plein délire !


Romain Bail assure que cette nouvelle promenade en bois donnera l'envie de se promener en bord de mer comme autrefois, lui qui n'a que 31 ans ! Il est vrai que depuis 40 ans le bord de mer est déserté, aucun riverain, aucun touriste ne fait de footing, ne promène son chien, ou ne se ballade en semaine, le week end et l'été le long de cette plage ! Et c'est de la faute de cet affreux béton ...! Une fois de plus Romain Bail a l'art de prendre les Ouistrehamais pour des gogos mais le Petit Bédouin va vous aider à y voir plus clair.


Une allée qui va coûter cher !


La mise en place de ces planches est une dépense qui coutera  donc 800 000 €. Cette dépense sera étalée budgétairement sur 4 ans soit 200 000 € par an. Chaque année il est prévu un auto-financement communal de 150 000 € en 2016 puis 117 000 € les années suivantes avec 50 000 € par an de financement participatif en provenance de généreux donateurs ! Mais à ce jour les sommes reçues des pays donateurs ne s'élèvent qu' à 34.000 euros. Le reste, soit  166.000 € (200 000 € prévu - 34 000 €)  devra être financé par le budget de ... la ville, c'est à dire NOUS !





Sachez-le dès maintenant Ouistrehamais vous allez payer au prix fort la folie des grandeurs d'un maire qui, bien qu'il le nie farouchement, rêve jour et nuit de transformer notre station balnéaire en DEAUVILLE bis avec des planches comme dans cette station réputée mondialement. Il oublie que ces allées bitumées depuis quarante ans étaient un lieu de promenade idéal. Mais Romain Bail et ses groupies peuvent toujours se bercer d'illusions, le sable n'en sera pas plus fin, ni l'eau plus chaude, la promenade n'en sera pas plus ou moins agréable et surtout la clientèle de Deauville ne sera jamais celle de Ouistreham car il n'y a qu'un Deauville tout comme Ouistreham est unique et irremplaçable. Gérer une commune ce n'est pas faire du mimétisme !



Romain Bail enterre jour après jour Ouistreham avec la complicité de son équipe municipale. Ces planches serviront à réaliser le cercueil des finances de notre commune.
Sacré investissement pour l'avenir !!!

18 mai 2016

Le Petit Bédouin est Grand !

Profitant du temps merveilleux que nous a offert le week-end de l'Ascension, un des fondateurs du "Petit Bédouin" accompagné d'amis (de toutes tendances politiques, eh oui cela existe !)  ont l'outrecuidance  de prendre un verre tranquillement à la terrasse d'un café de la rue de la mer ! En cette matinée printanière touristes et Ouistrehamais flânent dans la rue fermée à la circulation. C'est la journée des rencontres improbables : un opposant convaincu du "Petit Bédouin", à savoir le "Grand bédouin", s'invite à la table des amis.

La conversation s'engage agréable, ouverte, respectueuse,  entre un "Petit bédouin" qui est grand (en audience) et un "Grand bédouin" encore petit (toujours en audience). Un point commun les unit, l'amour de leur ville qu'ils veulent voir gérée de façon exemplaire au service de la collectivité. Mais cette rencontre va devenir un fait divers susceptible d'avoir des suites. En effet deux maires adjoints Robert Pujol et Michel Fricout maires-adjoint et conseiller départemental surgissent et se plantent en plein milieu de la rue en tenant à pleine main leurs petits appareils pour mitrailler de photos la table rassemblant ces convives. Outrés par ce comportement indigne, la bande de copains s'insurgent prenant à témoin les passants outrés par l'attitude minable de ces élus à l'encontre de certains de leurs administrés. Face à la fronde, Messieurs Fricout et Pujol accompagnés de Madame Muller de Shongor battent en retraite.

Quelques jours plus tard Monsieur Stevenot, alias le "Grand bédouin",  profitait d'une tribune offerte par le journal LIBERTE pour déclarer sa flamme au "Petit Bédouin" tout en discréditant l'action et la gestion de Romain Bail à Ouistreham. Le même journal donnait un droit réponse à notre édile sur cet épisode de "paparazzi d'opérette". Dans cet article la rédactrice profitait de l'occasion, une nouvelle fois, pour citer les noms des deux fondateurs du "Petit Bédouin" tout en indiquant des éléments erronés indigne d'un journal sérieux.


(Article LIBERTE du 12/05/2016)


En effet cet article du journal LIBERTE attire de notre part un certain nombre de remarques sur le fond et sur la forme. Nous ne polémiquerons pas sur l'interprétation des faits, car elle appartient au rédacteur de l'article. Cependant en citant les noms des responsables du "Petit Bédouin" sans leur permettre de réagir et sans leur accord, LIBERTE considère sans doute que seules les paroles du Maire de Ouistreham sont «paroles d’Évangile» ! Mais surtout le journal nous attribue un blog créé en avril 2014, immédiatement après les élections municipales accréditant en cela la thèse de nos détracteurs qui nous considèrent comme des revanchards n’ayant pas admis leur échec à ces élections municipales, ce qui est totalement faux !

Pour permettre à la rédaction de LIBERTE de mettre  à jour ces fiches nous lui rappelons que «Le Petit Bédouin» a débuté le 4 août 2014 après plus de 4 mois de mandat de Romain Bail et de son équipe. Notre décision de créer ce blog fait suite à différentes actions répréhensibles du maire dont nous avons eu connaissance et que nous avons évoquées dans nos pages : primaires UMP contestées, élus non éligibles, appropriation du fichier d’une association pour écrire une lettre sectaire aux membres de cette association, népotisme avéré, envoi de courriers moralisateurs aux Ouistrehamais, associations malmenées, changement de nom de la commune sans avoir fait les démarches réglementaires ce qui, venant du premier magistrat de la commune est inacceptable, attitude méprisante et hautaine du maire à l'égard de son opposition comme en témoignent les vidéos des conseils municipaux, non respect des employés communaux ... Les exemples sont nombreux dès ces premiers mois de mandat. Nous rappelons également que nous sommes des démocrates favorables à l'alternance politique si c'est le choix des électeurs dans une démocratie apaisée surtout sur le plan local.

La croissance de l’association de défense ("Les Amis du Petit Bédouin", ALPB) qui a été créée pour nous soutenir et qui fédère d'ores et déjà des centaines de Ouistrehamais de tout horizon, témoigne comme le dit Le "Grand Bédouin", du malaise et du mal-être de la population de notre ville. Vous noterez que cette association rassemble des personnes de toutes tendances politiques, culturelles et même religieuses.

Voilà la vérité. Le "Petit Bédouin" bouscule les codes de la vie politique locale en permettant à de plus en plus de personnes de se fédérer autour d'un projet simple : "Un avenir différent du présent à Ouistreham" où faits divers et mensonges ne constitueront plus le quotidien de la ville.