27 juin 2015

Bail, Bail lonnez le !

Sur la page Facebook d'un citoyen ouistrehamais, notre maire s'exprime avec "une retenue" toute particulière ! Jugez-en. 

Une discussion portant sur la fête qui s'était déroulée la veille sur la plage (appelée "After bac ") avait lieu entre amis. Visiblement l'édile surveillait ces discussions et n'a pas hésité à intervenir avec des propos particulièrement offensants !




Mister Bail, êtes vous tellement inconscient,  ou sûr de vous, que vous ne mesuriez pas les conséquences de vos propos ? La ville commence à en avoir par dessus la tête de vos décisions à l'emporte pièce, risquées, voire dangereuses pour le bien de tous les citoyens. Vos propos sont dignes d'un gamin colérique et immature ! C'est ce qui se susurre dans toute la ville ! Vous n'avez plus autour de vous que quelques irréductibles, incapables de regarder les choses en face ou d'autres soucieux avant tout de protéger leur place. Il faut ajouter dans l'inventaire de votre garde prétorienne une bande de jeunes endoctrinés que vous récompensez de leur aide pendant votre campagne électorale en leur offrant des petits jobs et des fêtes sur la plage (avec l'argent public) sans vous préoccuper des comas éthyliques, des rixes, des vols (portables, portefeuilles) et du tapage nocturne qui surviennent ! 

En tout cas, vos commentaires, reproduits ci-dessus, démontrent deux aspects de votre personnalité que les ouistrehamais ont appris à découvrir depuis votre élection : votre culte exacerbé du "Moi je..." et l'emploi habituel de propos infamants, rabaissants et insultants à l'égard de celles et ceux qui osent affirmer leur opposition à vos idées, mais aussi à bien d'autres personnes, le personnel de la mairie lui-même n'étant pas épargné. Il suffit d'ailleurs de visionner les vidéos tournées lors des séances du conseil municipal pour avoir une preuve de votre comportement habituel.

Comment vous, professeur d'histoire/géographie (poste que occupiez jusqu'en janvier 2014 au lycée Salvador Allende d'Hérouville Saint Clair), avez-vous pu écrire ces propos à l'égard d'une personne honorable, respectée et favorable au même mouvement politique que vous ?  Devons nous vous rappeler ce qu'est le fascisme ? Quant à vos propos sur le manque de maitrise du français ils peuvent se retourner contre vous qui confondez allégrement "empreint et emprunt" ou encore "auspices et hospices" ! 

Après un tel affront fait sur la place publique virtuelle à une honorable Ouistrehamaise estimée et reconnue, la moindre des politesses serait de lui présenter des excuses pour ces propos déplacés et diffamants, mais ceci n'évitera pas les suites...

Abandon du projet immobilier du bourg

Abandon du projet immobilier « les jardins de l’hôtel de ville »,

 une première victoire pour l’association citoyenne « les amis du Petit Bédouin »

Souvenez-vous, séance du conseil municipal du 30 mars dernier, le maire de Ouistreham présente un projet de construction d’un ensemble immobilier de 70 logements répartis en deux immeubles surmontant un parking souterrain de 135 places.

Le projet suggéré par Romain Bail au  promoteur Gagneraud, sur des plans des architectes caennais Millet et Chilou, doit prendre place sur l’espace vert situé en contrebas de l’hôtel de ville, le parking du cinéma Cabieu et une partie de la cour de l’école maternelle Madame Coty. Une emprise qui demande sur le plan juridique, le déclassement du terrain aujourd’hui classé dans le domaine public communal. Mais qui sacrifie surtout un espace vert structurant pour le quartier, qui empiète sur les équipements scolaires et qui compromet l’équilibre architectural d’un site remarquable avec les Monuments historiques de la Grange aux Dîmes et de l’église Saint Samson.

Et cerise amère sur un gâteau déjà indigeste, le promoteur demande la gratuité de la cession du terrain pour pallier les incertitudes liées à une rentabilité douteuse de l’opération qui nécessite de coûteux travaux de fondations spéciales dus à la géologie complexe du terrain d’assiette.

L’association citoyenne « les amis du Petit Bédouin » créée le 31 mars 2015 et dont l’un des objets est de défendre les intérêts de la ville de Ouistreham et de ses habitants s’est émue de ce projet qui lui semblait compromettre sérieusement l’équilibre d’un quartier, l’intégrité des équipements scolaires et l’harmonie architecturale du bourg.

Une campagne en vue de recueillir les signatures des opposants a été rapidement menée. La pétition papier a recueilli plus de 300 signatures tandis que celle lancée par l’intermédiaire du blog « Le petit bédouin » totalise à ce jour plus de 530 adversaires du projet en question.

Face à cette levée de boucliers, la volte-face municipale ne s’est pas fait attendre. Dès le 29 mai, l’association des Amis du Petit Bédouin qui organisait sur le site du programme contesté sa fête des voisins  pouvait constater que le panneau habituellement utilisé pour annoncer les réalisations municipales ne faisait plus état que « d’une réflexion en vue de réaliser un parking souterrain ». Un panneau qui s'est d'ailleurs aujourd'hui mystérieusement volatilisé.



le fameux panneau
Le lundi suivant au cours de la séance de conseil municipal, le maire affirmait « il n’y aura pas d’immeuble sur le parc de la mairie » souhaitant, ajoutait-il, « faire ainsi taire de malveillantes rumeurs ». On pourrait sourire devant tant d’inconséquence car n’était-il pas lui-même à l’origine de ces prétendues rumeurs en présentant triomphalement il y a deux mois le projet lors de la précédente séance de conseil.

Quoi qu’il en soit, deux mois après sa création, l’association des Amis du Petit Bédouin a ainsi connu son premier succès ; c’est un puissant encouragement à rester vigilant !                                                    

23 juin 2015

Un héros ?

50 ans après TABARLY un vrai héros... 


Le 19 juin 1964, un jeune officier de marine inconnu du grand public,  Eric Tabarly, remportait la 2ème édition de la prestigieuse Transat anglaise en solitaire. 

L'exploit est énorme et fait la "Une" des journaux français. Tabarly devient instantanément un héros national. Il est fait chevalier de la Légion d'Honneur par le général de Gaulle.

La France tombe sous le charme de ce marin au visage impassible, avare de ses mots, au sourire timide et d'une modestie désarmante. Il raconte avec des mots simples comment il a traversé l'Atlantique et mentionne comme de vulgaires incidents de parcours la perte d'un loch et de son pilote automatique.

...BAIL/BOURGNON, un autre monde


Ce mardi 23 juin 2015 à 12 H soit 51 ans quasiment jour pour jour après l'exploit d'Eric TABARLY, Yvan BOURGNON, frère de Laurent BOURGNON (celui qui a remporté la Route du Rhum à deux reprises, en 1994 et 1998), arrive  à Ouistreham. Il aurait pu arriver 2 ou 3 jours plus tôt mais la programmation médiatique prévue par BAIL lui impose le jour et l'heure de son arrivée. Bonjour l'aventure !  

Nous sommes ici en présence d'un "exploit" qui a coûté très cher à la ville de Ouistreham dont le budget est décrit par le premier édile de la commune comme exsangue. Tout a été prévu : BOURGNON a fait une escale de 2 jours au sud de l'Angleterre pour attendre le top départ. Son arrivée à Ouistreham devait en effet coïncider avec la présence du maire dans la cité. Ce dernier revient tout juste d'un séjour diplomatique à Braine-l'Alleud (Belgique) pour les commémorations de Waterloo aux frais de la commune bien entendu ! Deux classes de l'école Charcot se sont vues imposer de venir accueillir le "baroudeur". Pauvres écoliers, après avoir eu leur semaine de découverte du ski supprimée, les voilà contraints de se contenter d'un sandwich mardi midi pour accueillir le "héros".

En tous cas, notre bonne ville sait recevoir, car les festivités d'accueil s'annoncent grandioses. Le programme ci-dessous, visible sur la page "Facebook" du navigateur et certainement concocté à la va-vite, au vu du grand nombre de fautes d'orthographe (ou sinon c'est à désespérer de son service communication) est édifiant. 



Les citoyens de la ville de Ouistreham noteront avec grand plaisir que le seul moment qui leur est réservé est programmé mardi soir à 23 h 30 (oui, en pleine nuit, ou presque !), dans la discothèque du Casino  ! Il est vrai qu'une réception à 19 h 00 à la Grange aux Dîmes faisait certainement trop populaire pour le maire, ses copains entrepreneurs et son marin préféré... Notons qu'une réception "privée" est prévue à Thalazur ce soir à 20 h 30 avec notre/votre argent.... sur invitation, chers amis ouistrehamais !


Rappel de la convention BAIL/BOURGNON


Une convention de partenariat a été signée en novembre dernier

Entre La Commune de OUISTREHAM, représentée par le Maire, Monsieur Romain BAIL en vertu de la délibération du 24/11/2014, d’une part,

Et la Société YVENT représentée par Monsieur Yvan BOURGNON, dont le siège social est sis ......MOSSEL (Suisse), d’autre part




  • Article 1 : Obligations pour Yvan BOURGNON Yvan BOURGNON est responsable de son défi sur le plan financier, technique et logistique. Un mois (30 jours) avant l’arrivée, les parties décideront ensemble de la date précise d’arrivée afin d’organiser au mieux l’événement. Yvan BOURGNON s’engage à marquer significativement le nom de la commune de Ouistreham Riva-Bella sur son bateau et à citer systématiquement sur tout support et dans chaque média le nom de la ville dès la signature du contrat afin de signaler que la ville d’arrivée du défi est Ouistreham Riva-Bella. Yvan BOURGNON consacrera 1 journée avant le départ et 3 journées après le défi (en dehors de l’arrivée) pour participer et animer des conférences sur des événements ou rencontres publiques ou privées choisis par la ville. Yvan BOURGNON fournira des photos et vidéos libres de droits de l’ensemble de son défi à la ville pour exploiter en communication le défi. Il est entendu également que la ville peut exploiter l’image d’Yvan BOURGNON à sa convenance en dehors de toute campagne publicitaire.
  • Article 2 : Obligations pour la Mairie de Ouistreham La ville versera une participation financière de 25 000 euros qui seront mandatés avant le 15/12/2014. En complément, la commune s’engage à participer à hauteur de 25 000 euros supplémentaires sous forme de valorisation de la logistique apportée par les services municipaux ou dans le cadre du règlement d’une prestation liée à l’événement. Il est convenu avec la commune de Ouistreham que Yvan Bourgnon pourra compléter son budget nécessaire au défi sur le plan technique et communication en réalisant des partenariats avec la CCI-Port de Caen et le Club des entreprises de Ouistreham Riva-Bella ainsi que, le cas échéant, d’autres partenaires privés.

.....Suivent quatre autres articles techniques

Rappelons aussi que les entrepreneurs de Ouistreham se sont fendus, à la demande du maire de 20 ou 25 000 euros et au dernier conseil municipal (1/06/2015) nous apprenions que 6 400 euros étaient à ajouter pour les réceptions et l'hébergement du navigateur et de sa famille !
Résumons le prix du nom de "Ouistreham" sur le bateau de BOURGNON pendant la fin de son exploit payés en grande partie par nous autres contribuables.
25000€ + 25000 €+ 6400 €+ 25000€ = 81 400€

Si cela ne vous convient pas ... 

à vous d'inventer l'expression de votre désaccord  !

22 juin 2015

C'est pas de "pot" pour les économies

Ouistreham peut s'enorgueillir d'avoir quelques titres de gloire. Depuis quelques années, la qualité de l'eau de baignade nous vaut de recevoir le "pavillon bleu", garantie d'une eau de très bonne qualité. Trois étoiles ont aussi été accordées à la station nautiqueLe titre de "ville fleurie" avec trois fleurs au concours "Villes et villages fleuris" récompense également la ville.


Depuis longtemps, en fonction du changement de saison, les parterres, ronds-points et jardinières s'ornent de primevères au printemps, de géraniums, pétunias et palmiers en été, de chrysanthèmes et de pensées l'hiver agrémentant joliment notre ville et créant pour tous un réel plaisir visuel.


Les changements de saison

Depuis quelques semaines, le service des Espaces Verts de la Mairie s'active pour implanter les fleurs de l'été. Il est vrai que le temps presse car la saison estivale  n'est plus très loin et une des grandes manifestations rituelles de notre commune,  les célébrations liées à l'anniversaire du débarquement, attire bon nombre de militaires et de touristes étrangers qui visitent la ville à la recherche de musées, hôtels, restaurants et magasins de souvenirs.
Mais il faut bien reconnaitre que la saison 2015 s'annonçait  pour le moins pauvre sur le plan floral à Ouistreham. Quel spectacle de désolation et d'abandon pour les célébrations du 6 juin et l'émission "Midi en France" . De l'avenue de la mer au port, le spectacle était à faire rougir de honte tout maire qui se respecte !

Si les ronds-points et les parterres étaient fleuris pour la plupart, l'avenue de la Mer, artère principale de la ville, était, il y a encore quelques jours, dans un état pitoyable d'abandon ! Aucune fleur ou alors des fleurs desséchées dans les jardinières ! Aucune suspension aux lampadaires et aucune des énormes jardinières habituellement installées dès les beaux jours hormis près de l'ancien restaurant "la Brasserie de la Mer" (fermé en raison d'un incendie) pour satisfaire une fidèle amie du maire, électoralisme oblige.    








Mais après avoir bien tardé les jardinières ont ENFIN fait leur apparition dans la ville cette semaine. La cause de ce retard serait liée à la surcharge de travail pour les employés des espaces verts qui doivent effectuer le même travail avec moins d'effectifs, Mister Bail ayant décidé de ne plus remplacer les départs en retraite !

Romain le jardinier


Amis bédouins les nouvelles jardinières aux couleurs flashies qui parsèment notre territoire ne vous ont pas échappé. Plus de fleurs pour apporter une note de couleur et de gaieté, tout est dans le pot et dans ces pots on trouve des caillouxpalmiers, phormium, dracea ou autres plantes....



Acheter de nouvelles jardinières pourquoi pas ? Cet effort dans l'amélioration, l'embellissement du cadre de vie de la commune est louable et LPB s'en fait l'écho. La mise en place de pots géants plantés d’arbustes réveille agréablement les rues. Très contemporains ces grands pots de couleurs devant la mairie et dans différents quartiers apportent une note moderne à notre environnementEn outre moins consommateurs en eau, ils  participent à l'engagement du Service des espaces verts dans la voie du développement durable voulu par la mairie nous n'en doutons pas !
Mais tel un réflexe de Pavlov les rédacteurs de LPB se posent immédiatement la question du coût ! Que voulez-vous, Romain nous en parle tellement souvent ! "La commune est en grande difficulté"...! Pas d'argent pour les associations ! ....





 

Romain l'économe ? 


Parlons donc du coût de ces nouveaux pots (marque papi.fr). Mais oui LPB veut aider le maire et c'est pourquoi la rédaction est toujours à l'affut de dépenses superflues. Ces pots aux couleurs chatoyantes allant du rose fushia devant la mairie, au rouge/orange au port en passant par le bleu/gris à la plage sont au nombre de 45 (et oui nous les avons comptés). Nos journalistes sont très pro !


                                                             La Mairie
       
                                                             Au port


                                                 Square Braine L'Alleud




                                                         Esplanade Lofi et à la plage  


Nous mettons en application le slogan de notre maitre à penser  "1€ dépensé = 1€ utile" surtout dans cette période de vaches maigres (budgets en berne pour les associations, abandon des décorations de Noël, de restrictions de chauffage,... la liste est longue et vous la connaissez). Alors nous avons étudié la facture : 

 1300 € et 5700 € pour l'achat de pots de décorations (prix selon la taille des pots)
 - 3000 € pour l'achat d'arbustes + achat de gravier non chiffré
  soit un total de ... 10 000 euros minimum !

 (Vidéo du conseil municipal du 1er juin 2e partie 38/39eme mn)


Gens de la ville qui ne dormez guère Gens de la ville qui ne dormez pas
Oui ce sont les sous qui font que vous ne dormez guère
Oui ce sont les sous qui font que vous ne dormez pas
Oui les sous !
Oui les sous !

(A chanter sur l'air de Gens de la ville ...)



20 juin 2015

Bail et les Supers "Mamies"

Comment dynamiser Ouistreham ? La recette de Bail (en dehors de la boulette d'agneau !) c'est les "super mamies" !



Lors du Conseil municipal du lundi 1er juin, Mister Bail a annoncé avec fierté que dans le cadre des manifestations ayant pour but de dynamiser notre station balnéaire la ville de Ouistreham avait été sollicitée par le Comité Régional de Normandie pour accueillir l'élection de "Super Mamie 2016" avec en "guest star" Patriiiiiiiiiiiiick Juvet himself.



Hilarité, fou rire général de la salle...  contagieux même chez les  membres du Conseil municipal, habituellement rigides et surtout silencieux. Mister Bail aura le plus grand mal à ramener le sérieux et le calme dans ses rangs à tel point que Raphaël Chauvois lui donnera un coup de main en rappelant un maire adjoint à la décence car il se pâmait en caricaturant l'homosexualité supposée du chanteur (très distingué ce monsieur P. n'est-il pas ?). Le maire mettra fin à l'épisode par ces mots très forts : "bon passons" ! (0,36 mn sur la vidéo n2 du Conseil municipal du 1er juin).

Cette élection, aussi sympathique et bon enfant soit-elle, peut elle être susceptible de réunir ou fédérer la population de notre ville autour d'un projet collectif ? Je vous vois rire sous cape !  Voyons les autres villes de la région :  
- Cabourg : le festival du film romantique ;
- Deauville : le festival du film américain ;
- Hérouville Saint Clair : le festival de Beauregard ;
- Bayeux : les fêtes médiévales et le prix des correspondants de guerre, ... ;
- ... Et OUISTREHAM la fête des mamies !

Ne riez pas c'est sérieux et d'ailleurs "je vous demande de vous arrêter" ! Rira bien qui rira le dernier ! Vous ne rirez plus quand on vous dira combien ça coute ! Le sérieux revient aussitôt hein ! J'en étais sure ! Eh bien cela coute 22 000€ ! Oui oui !

Mais pour ce prix là vous verrez M. Patrick Juvet, chanteur populaire suisse ...encore un ! Génial on chantera tous ensemble : "Où sont les femmes", "I love America", "Rappelle toi minette", "Rêves immoraux" etc ...

A se demander si Mister Bail veut dynamiser ou dynamiter l'animation de la ville !

Ce n'est pas LPB qui aura le 
mauvais goût de lancer les candidates dans une course avec déambulateur et de proposer, pour le 1er prix, un séjour à Riva bel'âge ou encore une soirée avec AL. ou les deux d'ailleurs pour les plus méritantes...(merry-tantes ?) ! Non cela jamais ! Mister Bail dirait que nous n'aimons ni les familles et ni les mamies ! Non jamais ! Foi de petit bédouin !



18 juin 2015

Des vagues et des maux

Comme nous, heureux promeneur de la rue de la Mer, tu t’es sans doute assis à un moment ou à un autre sur les vagues blanches et bleues situées à chaque croisement, préfigurant celles toutes proches de la grande bleue. Bien pratique n’est-ce-pas ?

Une petite pause. Le temps de manger une crêpe, de laisser les enfants déguster une glace, de se jeter sur les premières pages de la perle dénichée dans ta librairie préférée ou de ton canard local. De fouiller dans ton sac à la recherche de ce satané portable. Un petit répit pour ceux qui fatiguent plus vite.

Dans ces moments-là, tu t’es peut-être fait la réflexion que c’était aussi une bonne idée pour sécuriser ces endroits où piétons et véhicules se croisent.





Et maintenant, insouciant ouistrahamais-riva-bellien, je te propose un petit exercice. Relis le texte précédent et conjugue les verbes au passé.

Nooonnn ???

Siiii…

Après les magnifiques thuyas du stade Kieffer, fidèle à son credo : « Plus rien comme avant ne sera maintenant », notre Attila local s’attaque à tes vagues ! Coupées au pied tes vagues ! Atomisées ! Terminé les îlots reposants et sécurisants ! Elles doivent disparaître au plus vite ! Ordre a été donné !

Et voilà… Bientôt plus de vagues... Les vraies auxquelles tu devras renoncer faute de pourvoir payer chaque jour le stationnement, leurs répliques dans la rue de la Mer, que tu trouvais si pratiques et bien intégrées.



Avant

Après !!!!



Et là, comme nous, tu te dis que l’Avenir au Présent, c’est surtout l’Imparfait tout le temps...

Courrier d'une lectrice

17 juin 2015

Le Capitaine Bourgnock aux abonnés absents

Comme « Le Petit Bédouin » l’avait prédit et vous l’avait annoncé en exclusivité, il y a quelques semaines déjà (cf. lien), le désormais célèbre Capitaine Bourgnock n’a pas été en mesure d’honorer de sa présence la Fête du Nautisme de Ouistreham, qui s’est tenue le week-end dernier (13 et 14 juin ). Malgré les annonces retentissantes de notre Maire, qui subit du coup un retentissant camouflet, le catamaran fatigué de notre vieux loup de mer suisse est demeuré aux abonnés absents, coincé quelque part au milieu de l’Atlantique, loin de son sponsor, euh…. pardon, son port de destination. Nous vous livrons, ci-après, le journal de bord d’un marin au bord du désespoir, récit terrible et pathétique d’un échec, hélas,  annoncé :


« Mille milliards de mille sabords ! Je suis déshonoré ! Humilié ! Touché, coulé ! Cette fois-ci, c’est certain : ma réputation dans le monde de la marine, déjà bien fragile en raison de quelques autres échecs (cf. lien : http://rmcsport.bfmtv.com/divers/record-du-tour-de-corse-bourgnon-abandonne-366172.html), ne va pas supporter cette nouvelle désillusion… Bon, en même temps, soyons honnête : aujourd’hui, j’en suis davantage réduit à faire la couverture de « TV Magazine Ouest » plutôt que celle de « Voile Magazine ». Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même : on a les soutiens et la gloire que l’on mérite…


Mais revenons à ma non-présence à Ouistreham, en ce week-end marin et festif : j’aurais du m’en douter, quand j’ai accepté cet argent généreusement versé par mon nouvel ami Romain. Il m’avait fait promettre, en échange de ces 25.000 euros et des 25 000 euros des artisans et commerçants de la ville (plus quelques broutilles comme 6400 € pour recevoir ma famille à mon arrivée...), d’être l’attraction-vedette de sa « Fête du Nautisme », de devenir la tête de gondole de sa communication audacieuse et le héros de son égo.  



Hélas, non ! Au lieu de ça, je suis devenu la risée de toute cette ville de Ouistreham, dont le premier magistrat m’attendait à bras ouverts et l’écharpe tricolore en bandoulière (ce qui est chez lui, m’a t’on dit, très fréquent, certains m’ayant même affirmé qu’il dormait avec, comme les enfants avec leur cadeau de Noël, le soir du 25 décembre, mais passons). Pauvre maire! Je l’imagine, perché en haut du phare de Ouistreham, une longue vue à la main, scrutant l’horizon en guettant mon improbable arrivée, pendant que son adjoint Bobby lui hurle, en bas des marches : « Frère Romain, ne vois tu rien venir ? ». Et l’autre de répondre, d’une voix blanche et avec l’air hagard d’un enfant qui aurait cassé son plus beau jouet : « Non, Frère Bobby, je ne vois que le soleil qui poudroie et mon visage qui verdoie ». Car, oui, j’imagine qu’il doit être vert de colère, le malheureux, mais quelle idée aussi, entre nous, de programmer mon arrivée au jour près, voire à l’heure près ! Je suis un aventurier, moi, pas un pilote d’Air France ou un conducteur de TGV ! J’ai le droit de m’échouer où je veux, quand je veux, non ? Ah oui, le chèque, toujours le chèque, me direz-vous ? Rassurez-vous : je n’ai qu’une parole, et Romain le sait : puisque je n’ai pas pu arriver pour la Fête du Nautisme, je débarquerai à l’occasion d’une autre manifestation, j’en fais le serment : peut-être pour la Fête de la Musique, du coup ? Entre joueurs de pipeau, on devrait bien s’entendre, lui et moi. Je suis certain qu’on formerait un duo très harmonieux, foi de Capitaine Bourgnock !

Alors, à très bientôt pour la suite de mes aventures ! ».




16 juin 2015

Déception à LPB :l'accueil de BOURGNON reporté sine die....

En ce dimanche 14 juin 2015, les "Amis du Petit Bédouin", dans un esprit de fraternité, s'étaient donnés rendez-vous pour accueillir le capitaine au long cours, leur ami Yvan Bourgnon. Certains de la véracité des informations et du plan marketing mis en place depuis des mois par Romain BAIL et son équipe en charge de l’événementiel, ils ont attendu, attendu et encore .... attendu ! Tous les médias, reprenant les propos du maire, l'avaient annoncé pour la fête de la mer et du nautisme, rappelez-vous par exemple :


France Bleu Normandie le 4 avril dernier :
"Nous attendons on l'espère 20 000 personnes sur les quais de Ouistreham", explique le maire de Ouistreham Romain Bail, "avec une véritable fête de la mer et du nautisme greffée autour de cet événement au mois de juin prochain avec un feu d'artifice, des vieux gréements, la marine nationale. Au delà de l'accueil d'Yvan Bourgon qui sera exceptionnel, c'est une volonté de rappeler l'identité maritime de cette commune, de passer tout simplement un moment de fête et de convivialité ensembles."
http://www.francebleu.fr/infos/voile-yvan-bourgnon-repart-en-mars-pour-achever-son-tour-du-monde-vers-ouistreham-2188829


Et, bien entendu, dans le dernier bulletin municipal ouistrehamais (daté d'avril dernier), notre municipalité annonçait, en grandes pompes et en quatrième de couverture s'il vous plaît, l'arrivée d'Yvan Bourgnon aux dates des 13 et 14 juin (2015, bien entendu) : 



Mais rien à l'horizon même du sommet du phare et avec des jumelles marines... rien sauf le ferry qui lui est toujours à l'heure. Pourtant le site de la ville nous le répète : Yvan Bourgnon va arriver ! Un jeune en contrat d'avenir a même été engagé pour la promotion de l'événement. La mairie ne recule devant rien ! 




Cette attente étant interminable, les amis du Petit Bédouin ont alors distribué à l'entrée de la fête du nautisme des centaines de flyers appelant à signer la pétition contre les stationnements payants envisagés par Romain BAIL au port et à l'entrée de la plage. Il faut bien s'occuper !

Ceci dit, après réflexion, nous aurions dû nous méfier : même le site Internet de la mairie de Ouistreham ne semblait plus croire à l'arrivée du vaillant capitaine, puisque la dernière mise à jour du site date du 29 mai, alors que le navigateur venait de quitter l'île de Malte : http://ouistreham-rivabella.fr/mairie/sports-et-nautisme/le-defi-dtvan-bourgnon/


Aujourd'hui nous apprenons que notre ami Bourgnon serait sans doute là pour la fête de la musique ! Espérons que ce n'est pas du pipeau cette fois.


15 juin 2015

La révolte des footballeurs

Chers amis Bédouins, plus les mois passent et plus la gestion de la ville est changeante, inattendue et inacceptable :  effets d'annonce du maire, mensonges hâtivement inventés se succèdent... S'agissant du comportement de Mister Bail, la même observation se fait entendre que cela vienne de l'opposition comme de la majorité actuelle : Incontrôlable et ingérable. Ce sont les mots qui résonnent en effet de plus en plus souvent dans les couloirs de la mairie pour qualifier le premier magistrat !  Des preuves demandez-vous ? Eh bien en voici et contrôlables, elles ! 

Séance du Conseil municipal du 1er juin


Nous vous révélions dans notre article du 12 juin les raisons données par M. Bail lors du Conseil municipal du 1er juin pour l'abattage des 90 résineux du stade de foot Kieffer :

"Un grand nombre d'arbres ont été abattus dont certains étaient en mauvais état au pied ou en situation de pouvoir sans doute tomber. N'étant pas d'un esthétisme particulier, nous avons préféré les abattre. Dans les années à venir, nous repenserons à une réfection de cette zone d'une autre manière en replantant d'autres arbres de meilleure qualité". (http://ouistreham-rivabella.fr/mairie/mairie/revoir-le-conseil-municipal/  conseil du 1er juin, 2eme partie,  à 2h 38mn 50s).

Une version précédente du maire nous avait appris que l'entretien de ces arbres coutait beaucoup trop cher à la commune ! Mais ça c'était avant ... une certaine soirée !


Assemblée générale de l'AJSO du 12 juin


Le vendredi soir 12 juin se tenait au Club House du Stade Kieffer l'Assemblée générale de l'AJSO, (club de foot). Une cinquantaine de personnes étaient présentes parmi lesquelles : le président M. Franck Zuani, les vice-Présidents, les sponsors, le secrétariat, les entraineurs, les joueurs et de nombreux parents.

M.  Poilpot, un des adjoints du maire, était présent  et dès le début de la réunion la question qui brûlait les lèvres de tous, "pourquoi les arbres ont-ils été abattus", fut posée.  M. Poilpot aussitôt se dédouana avec véhémence clamant fermement que "lui était totalement contre l'abattage de tous ses arbres, ... que le maire arrivait et qu'il fallait lui poser la question". Enfin un adjoint qui n'adhère pas ! Il aura fallu un an pour avoir une petite manifestation de dissonance, de contestation alors que l'opposition citoyenne gonfle chaque jour dans toutes les couches de la société ouistrehamaise ! 

Sitôt arrivé, Mister Bail proposa une réponse concernant les résineux !  "J'ai fait abattre les arbres pour faire à la place un parking pour la ville et accessoirement un parking de plus les jours de match". Diantre ! quel scoop ! une nouvelle version !

Stupeur dans l'Assemblée suite à cette réponse ! Quel  aplomb ! Le maire aurait menti le 1er juin en plein Conseil municipal ? Impossible voyons ! C'est le premier magistrat de la commune ! On doit avoir confiance ! Regardez il est gentil, souriant, poli ! (NDR : hum, hum... sauf en conseil municipal. Allez voir les vidéo !).

Alors quelle est la bonne version, cout de l'entretien, arbres malades, place pour un parking ?   

Rien n'est si bas et si lâche que de chercher à se justifier par le mensonge. Un menteur est l'objet du mépris public, et il contracte, par l'habitude de vouloir tromper les autres, celle de se tromper lui-même
Citation de Jean-Jacques Rousseau 
Pensées d'un esprit droit (1826)


 Une crédibilité bien écornée !


L'abattement des participants fut de courte durée. L'un des entraineurs monta au créneau et interpella Mister Bail pour lui dire ce qu'il avait sur le coeur : "M. le Maire, je vais vous dire ce que je pense. Vous avez fait une erreur et vous ne voulez pas le reconnaître. Nous avions le plus beau stade de la région et vous en avez fait un stade de banlieue paumée ouvert à tous les vents desséchant les pelouses qui ne sont plus protégées et les mettant à la vue de toute le monde, c'est un gâchis sans nom".

Puis l'entraîneur lui demanda sur quel critère il avait pris cette décision et qui l'avait conseillé car "hormis vous voir les veilles d'élection pour vous montrer, ce n'est pas votre intérêt pour le football qui vous fait venir ici. Avez vous pris la peine de consulter ou demander l'avis du président ou de quelqu'un du club avant d'abattre ces arbres ?". Réponse de Mister Bail : "Non je reconnais que j'aurais dû le faire mais j'ai pensé que le club manquait de places pour les voitures les jours de match et qu'il fallait créer des places de parking" .

Votre nez s'allonge Romain Pinocchio ! Ne prenez pas pour prétexte de créer un parking supplémentaire pour le stade Kieffer car il y en a déjà trois...! A moins que vous ne connaissiez pas la commune ? Cessez de prendre les habitants pour des gogos ! N'avez-vous pas dit en conseil municipal que vous alliez replanter des arbres à cet endroit puis maintenant ... place aux parkings  ! Incontrôlable et ingérable avez-vous dit ?

                                                    Parking avenue du Général Leclerc
                                         (environ 55 places + 1 place handicapé)

                                                               Parking rue des Dunes
                                                environ 35 places de parking


                                                                Avenue de la Redoute
                                                environ 25 places de parking


Puis dans une dernière salve de mépris, en apprenant que l'entraîneur partait du club vers d'autres projets, Romain Bail lui asséna sèchement : "Ouistreham ne vous regrettera pas" ! Si Monsieur, LPB, ses lecteurs et tout Ouistreham (sauf une personne) vous regrettent pour votre courage ! Et oui Mister Bail il est comme cela ! Il n'a pas apprécié qu'un quidam footballeur de son état lui fasse prendre conscience de ses âneries ! Alors profitant de sa position, il raille, il insulte.

La mise en cause du maire fut à nouveau renforcée par un jeune joueur qui lui déclara : " Vous nous avez supprimé 10 % de subventions pour les redépenser dans l'abattage de ces arbres ...où est l'économie ?" Ouah ! Très juste jeune homme ! Bravo ! Foi de petit bédouin !

Mister Bail tenta de s'en sortir avec son éternel refrain sur la baisse des dotations de l'État et donc, en conséquence, l'effort auquel tout le monde devait consentir ! Enfin, dans un dernier sursaut qui fait encore pleurer dans les chaumières ceux qui étaient présents, il a tenté de se faire plaindre  :  "Je suis présent de 7 h à 23 h tous les jours et parfois même le dimanche pour la ville" (NDR : Mon oeil !). Mais personne ne l'écoutait déjà plus...! Et depuis ce récit tous les rédacteurs de LPB pleurent à chaudes larmes devant l'image d'un maire désavoué pour ne pas dire lâché par un de ses adjoints devant une salle entière.




                                           
                                                     ICI  BIENTOT UN PARKING  !!!!!



L'impression dominante de tous ceux qui suivent l'évolution de Ouistreham c'est que R Bail, assez malin tactiquement jusqu'à maintenant, commence à perdre la main. C'est la fuite en avant. Les effets d'annonce, les proclamations tonitruantes l'effilochent, les pirouettes deviennent de plus en plus lourdes, les mensonges plus voyants. Les conseils municipaux en vidéo sont redoutables et destructeurs pour lui : égo, persiflage, autoritarisme, mépris, conseillers municipaux muselés,... se voient clairement. Bien plus, il semble que des rats pensent à quitter le bateau et pas celui de Bourgnon.

12 juin 2015

Massacre à la tronçonneuse, ....Suites

Chers amis lecteurs, lors de son précédent article du 18 mai dernier, la rédaction du Petit Bédouin a reçu quantité de messages traduisant l'émotion et la révolte après le tronçonnage des 90 résineux (LPB a compté les souches restantes)  du Stade Kieffer.

Depuis lors les Ouistrehamais se posent la question POURQUOI un tel massacre et toutes sortes d'hypothèses circulent. L'entretien et la taille des arbres revenaient ils trop chers à la commune ? L'état sanitaire de cette plantation était-il mauvais ? Le maire souhaite t'il faire un parking entre la limite du stade et le muret de l'avenue de la Redoute ?



Anna de NOAILLES

Il fera longtemps clair ce soir

Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,
La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit,
Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit,
Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent...

....Pas les arbres de Ouistreham...

 

Les raisons du massacre


A la fin du Conseil municipal du lundi 1er juin, (voir le site de la Mairie), Mister Bail répond à la question de M. Joseph Guezet, conseiller municipal de l'opposition sur la ou les raisons d'une telle razzia  :

" Un grand nombre d'arbres ont été abattus dont certains étaient en mauvais état au pied ou en situation de pouvoir sans doute tomber. N'étant  pas d'un esthétisme  particulier, nous avons préféré les abattre. Dans les années à venir, nous repenserons à une réfection de cette zone d'une autre manière en replantant d'autres arbres de meilleure qualité".

M. Guezet fait alors remarquer qu'il s'était rendu au stade l'après midi et avait constaté que les troncs était parfaitement sains, que la futaie était superbe et qu'ils auraient pu être taillés et ainsi rester en place encore de nombreuses années. Sur ce, Romain Bail, avec un air  ironique, lui répond  : "Mais oui vous auriez dû rester aux Services Techniques" !

Certains de nos rédacteurs présents lors de ce conseil voulant connaitre la vérité sur l'état réel de ces arbres ont demandé l'avis de riverains, d'employés et de bénévoles d'associations qui leur ont certifié que les résineux étaient en parfaite santé du tronc jusqu'à la cime et étaient bien partis pour vivre encore très longtemps !




Loin de vouloir créer une polémique qui malheureusement ne remettra pas sur leur tronc ces 90 résineux, force est de constater que le doute n'est pas permis. Les arbres n'étaient ni dégarnis, ni jaunes bien au contraire... Pour preuve voici l'état du même type d'arbre malade !



Les conséquences de ce tronçonnage 



Prenant à son tour la parole, M. Josquin, conseiller municipal de l'opposition  évoque alors sa conversation, samedi 30 mai au stade du Petit Bonheur, avec M. Franck Zuiani, Président du Club de Football, l'AJSO à l'occasion d'une journée où 204 équipes du District du Calvados avec 1200 jeunes footballeurs débutants se sont rencontrés dans une ambiance joviale et prometteuse de futurs talents.

Deux conséquences et pas des moindres ont surgi depuis ce tronçonnage massif.

- Le terrain s'assèche beaucoup plus vite du fait qu'il n'est plus protégé par cette barrière coupe-vent que constituait cette haie haute et épaisse.
- Les ballons lors d'un tir peuvent être projetés sur l'avenue de la Redoute et causer un accident de la circulation ou un bris de carreaux aux maisons situées face au stade.

Dans la foulée, M. Raphaël Chauvois demande qu'un filet pare-ballons soit installé à la place de la haie pour éviter les projections de ballons sur la route.
Quant à M. Poilpot, il ironise en ajoutant "on arrosera,  on arrosera la pelouse",  ce qui de la part d'un ancien joueur du Stade Malherbe, comme il se plait à le rappeler, est assez regrettable. Ne pas se soucier de l'état des terrains, du sort des joueurs et des gardiens de but qui souffrent particulièrement de la dureté des terrains lors des plongeons n'est pas glorieux ! Mais peu importe, après avoir dépensé une somme conséquente pour faire abattre 90 arbres, on dépensera encore pour de l'eau afin d'humidifier les terrains ... On n'est plus à 1€ près n'est ce pas ?




L'équipe du Petit Bédouin également émue par le sacrifice des ces arbres du Stade Kieffer espère néanmoins que Mister Bail tiendra sa promesse de campagne.

                                        1 ARBRE MORT     =      1 ARBRE REPLANTE

 Néanmoins au regard de certaines rues de Ouistreham,  il est encore permis d'en douter !


Pierre posée par les Services Techniques
en juin 2014 à la place d'un arbre enlevé rue Alain Chartier

10 juin 2015

La toile s'enflamme !!!

Depuis notre annonce de l’installation d’un périmètre de stationnement payant dans certaines zones touristiques de Ouistreham (Article du 01/06/2015: Lien ), la toile s’est enflammée, telle une traînée de poudre : après la première publication de cette information sur notre blog, d’autres médias ont pris le relais.




Le site « Où trouver quoi à Caen »

La page Facebook du site « Où trouver quoi à Caen »  ( Lien ) a en effet relayé l'information. Les Internautes, s'en sont donné à cœur joie pour fustiger, en des termes choisis et parfois très crus, la décision de notre municipalité. Les nombreuses réactions, toutes hostiles à cette décision (et dont certaines sont retranscrites ci-dessous), sont édifiantes. La preuve ci-dessous :

  • Les commerçants vont être "contents" car beaucoup de vacanciers, et mêmes les habitants du département, iront ailleurs....
  • Il faut bien rembourser les magnifiques panneaux "Ouistreham Riva Bella" !
  • On ira dans la Manche : les plages y sont belles et gratuites.
  • Nous y irons moins souvent pour les balades; et pour les jours de marché, nous irons ailleurs…
  • Il faudra boycotter la plage, comme ça le maire comprendra que c'est une très mauvaise idée.
  • On est loin de la Côte d’Azur. Il ne faut peut être pas abuser !
  • Les gens iront ailleurs, les sous pour le parking ça sera ça en moins pour les commerçants... Il faudrait que le maire s'en morde les doigts tout seul !! Personnellement, je ne mettrai pas une pièce, j'irai ailleurs.
  • Pauvres commerçants… Et tant mieux pour les autres stations balnéaires qui verront leur fréquentation augmenter.
  • Il faut bien payer la voile de M. Bourgnon, qui sera en retard à la fête du nautisme......Simple constat.
  • Ma grand-mère est résidente de la maison de retraite, à deux pas de la plage : un péage à venir pour son fauteuil roulant ? Très contente d'avoir quitté cette commune nullissime !!
  • Très mauvaise idée. Moi qui aimait marcher sur la plage de Ouistreham, j’irai ailleurs.
  • Personne n'oblige personne à profiter de la place de Ouistreham Riva Bella : d'autres très jolies plages sont proches, bye bye Riva !!
  • Moi aussi j'irai ailleurs, ça va devenir une plage pour les riches.
  • Venez tous à Luc sur Mer, le stationnement est gratuit !
  • Quel est le but de la municipalité? Rendre la tâche des commerçants encore plus difficile ? Faire fuir les touristes ?
  • C'est quand même dommage de se dire que les vacanciers et les locaux vont raisonnablement aller sur les plages voisines, qui sont aussi belles que celles de Ouistreham... mais gratuites au niveau du stationnement... Quel mauvais calcul de la part de cette mairie...




Une pétition en ligne



Ajoutons qu'un ouistrehamais a lancé une pétition sur internet, pétition que nous vous incitons à signer. Pour signer la pétition, CLIQUEZ ICI



Elle s'accompagne aussi de commentaires très parlants ! 

  • Contre toute politique de l'argent et carriériste. On ne peut pas couper autant dans les budgets des associations et de l'école tout en affichant cette "avidité argentière" évidente. Je suis contre cette politique cynique !
  • parking payant à la mer signifie encombrement maximal chez les habitants de Ouistreham, voitures garées sur les trottoirs gênant les piétons, mais aussi on ne pourra plus aller se balader en hiver et se garer près de la mer.... Sans être taxés ou verbalisés? Les touristes et caennais iront plus à Luc sur mer ou c'est gratuit...
  • pour préserver l'égalité entre tous et éviter de déplacer les stationnements sauvages sur le reste de la commune, avec les nuisances que cela procurerait pour les riverains
  • J'aurai le droit de payer des parcmètres en supplément de mes factures diverses et taxes d'habitation mais pas celui d'accéder å un travail bien que diplômée ... Et maintenant des parcmètres !! Des petits sous, encore des petits sous... Et si vous vous intéressiez aux besoins de vos citoyens messieurs et mesdames les élus ???
  • La mer est le seul endroit de détente encore gratuit sans stress , arrêter de pondre des bêtises inutile.cordialement
  • Ancien Bédouin, y ayant vécu pendant près de quarante ans, je suis pleinement en accord avec les arguments développés sur le blog du Petit Bédouin, et donc fermement opposé à ce que je considère à la fois comme une profonde injustice pour les bédouins et les visiteurs de Ouistreham, et comme une absurdité totale, qui peut même cacher un éventuel acte illégal (on est en droit de se demander au regard du peu que pourrait rapporter une telle mesure à la commune au profit du prestataire en charge de ces parcmètres s'il n'y a pas derrière cela quelque dessous de table bien garni, question que je me pose d'ailleurs depuis quelques temps sur d'autres sujets, en particulier l'élagage massif sur la commune sans vraie raison et sans consultation, le montage opaque des subventions pour Monsieur Bourgnon, les affichages géants de photos dans la ville, etc).

Et d'autres encore !...


...que nous ne connaissons pas, comme par exemple cette vidéo qui fait le "buzz" sur le net ...