31 août 2014

La Brittany et son Paysan Directeur Général

Le Petit Bédouin, essayant de coller à l'actualité politique (avec un Premier Ministre qui scande «J'aime l'entreprise !»), a souhaité faire un nouveau focus sur une entreprise implantée à Ouistreham et avec laquelle la commune est associée, la Brittany Ferries et son fondateur.


Chaque jour, habitants de Ouistreham ou simples touristes, nous voyons les colonnes de fumées sortant des tuyères des navires blancs de la Brittany Ferries en partance ou en provenance de la perfide Albion et plus précisément de la ville de Portsmouth (De grâce, merci de respecter la prononciation de Portsmouh car cela énerve le maire de Ouistreham. Ainsi le « th » à la fin de Portsmouth se prononce avec le bout de la langue entre les deux lèvres soit en langage phonétique international : [pɔːtsməθ]. Si vous n'y arrivez pas, mettez-vous devant une glace et lorsque vous vous trouvez grotesque et que vos postillons ont atteint votre miroir, c'est que c'est « Good » pardon « Bon » !). Mais reprenons le développement de l'article. …..


L'histoire de la société se confond avec celle de son concepteur 


Connaissez-vous l'histoire de cette compagnie maritime au nom "so british" et pourtant bien "Made in France" voire "Konsevet e Breizh".
L'histoire de la Britanny Ferries sera éternellement liée à son initiateur, son fondateur, Alexis Gourvenec. Il en sera, jusqu’à sa mort en 2007, son Président Directeur Général surnommé le Paysan Directeur Général.


Alexis Gourvennec, fils de paysan est né à Henvic en 1936.Après une enfance passée à se cacher derrière les menhirs ou à courir dans la lande de la Vallée de DANA immortalisée par le chanteur Manau (Pour celles et ceux qui ne comprennent pas ce clin d'oeil : voir le lien), il veut devenir agriculteur comme ses parents. Membre de la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne), mouvement très influent à cette période en Bretagne, et syndicaliste agricole, il devient rapidement l'un des leaders des manifestations de paysans bretons dans la continuité de la révolte des «bonnets rouges» lors de la "Révolte du papier timbré" sous le règne de Louis XIV. 

A 21 ans en effet, syndicaliste rebelle et meneur d'hommes, il prend la tête d'une révolte paysanne à Morlaix, après une prise d'assaut de la sous-préfecture. Il passera une nuit en prison. Les paysans arrachent au gouvernement une loi d'orientation agricole qui légalise une nouvelle organisation des marchés aux légumes et qui permet aux agriculteurs de ne plus se plier aux exigences des négociants. C'est dans ce contexte que naît la SICA (Société d'Intérêt Collectif Agricole) de Saint-Pol-de-Léon et son marché au cadran, un système fondé sur la loi de l'offre et de la demande. Le comité régional fruits et légumes est créé dans la foulée pour coordonner l'activité les groupements de producteurs des autres départements bretons. Tous vendent désormais leur production sous la même marque «Prince de Bretagne».

En 1967, soutenu par les experts du Comité d’Études et de Liaison des Intérêts Bretons (CELIB) et de la Société d’Économie Mixte du Nord Finistère (SEMENF) il se lance dans un projet fou, résultant comme le disent certains à la sortie de Fest-Noz, de délires hallucinogènes dus aux effets secondaires des gaz lacrymogènes inhalés durant sa jeunesse militante. Ce projet phare (far breton ! facile je sais... mais c'est la fatigue d'un été sans vacances passé à travailler) envisage de donner aux agriculteurs du Nord-Finistère les moyens d'exporter leur production directement chez leurs cousins anglais en créant une compagnie maritime !

En 1972 sous son impulsion, il créé la BAI-SA (BAI : Bretagne, Angleterre, Irlande) avec le financement de la SICA de Saint-Pol de Léon et de la Chambre de commerce de Morlaix. Partie prenante de ce projet, la ville de Roscoff construit entre 1970 et 1972 le port en eaux profondes de Roscoff-Bloscon pour permettre l'exploitation de cette nouvelle compagnie maritime.

En 1973, la première traversée de la Manche est effectuée avec le Kérisnel. Au terme de cette première année d'exploitation, le bilan affiche 18 000 personnes transportées, 6 000 camions pour un chiffre d'affairesde 7,7 millions de francs. Pour augmenter le trafic, le Penn-Ar-Bedest lancé.

La Brittany Ferries se développe très vite


En 1974, la BAI SA deviendra la Brittany Ferries dont le capital sera détenu à 65 % par des agriculteursbretons associés à ce projet. En 1976, la compagnie achète L'Armorique et la ligne Saint-Malo - Portsmouthest créée. Deux autres ferries rejoignent la flotte en 1978, le Cornouailleet le Prince of Brittany et leslignes Roscoff - Corket Plymouth - Santander sont ouvertes. La même année, la Britanny Ferries devient tour-opérateur.

En 1982, conséquence de son développement économique exponentiel,le capital social de l’entreprise est porté à 140 millions de francs et le navire Quiberonprend du service.

Durant l'année 1984, la Britanny Ferries ne fera pas parler d'elle...C'est la naissance de Romain Bail (LPB ne parle pas de relation de cause à effet évidemment !). C'est aussi le succès de « Sex Crime (Nineteen Eighty Four) » du groupe Eurythmics, titre musical que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien. (LPB, là encore, ne fait aucun lien. LPB se contente de contextualiser !)

Au cours de l'année 1985, la Britanny Ferries rachète la compagnie Truckline Ferries et récupère deux bateaux de fret le Coutances et le Purbeck. Avec la mise en place de la SENACAL (Société d'Equipement Naval du Calvados) et l'acquisition du Duc de Normandie, la Brittany Ferries s'installe en Normandie et ouvre la ligne Ouistreham - Portsmouth, le 6 juin 1986. Cette ligne devient rapidement l'une des plus fréquentées. Est également mise en service, une nouvelle ligne reliant Cherbourg à Poole. En 1986, 1 142 000 de passagers sont transportés par la compagnie.

En 1989, c'est l'achat de trois nouveaux bâtiments : Normandie Shipper(fret sur la ligne Ouistreham - Portsmouth), Trégastel(Cherbourg - Poole) et Bretagne (Plymouth - Santander et Roscoff - Plymouth - Cork). En 1990, Brittany Ferries aura transporté 2 639 000 passagers et 3 millions en 1994 malgré l'ouverture du tunnel sous la Manche.

En 2003, un nouveau navire, le Mont-Saint-Michelest mis en service sur la ligne Ouistreham - Portsmouth, suivi par le Pont-Aven en 2004. En 2005, la compagnie affrète le Normandie Express, un catamaranrapide, capable de relier Ouistreham à Portsmouth en trois heures de juin à septembre. Le chiffre d’affaires 2005 de la société s’établit à 364,4 millions d’euros, en hausse de 5,1 % par rapport à l’année précédente. En 2006, le Val de Loireest remplacé par le Pont-l'Abbé. En 2007 voit lamise en service sur la ligne Cherbourg - Poole et, Poole - Santander le week-end, du ferry de transport de fret Cotentinavec une capacité de 120 unités fret.

Le chiffre d'affaires en 2009 s'établit à 332,3 millions d'euros avec 2 571 000 passagers, 789 000 véhicules de tourisme et 196 000 véhicules industriels. 85 % des clients sont britanniques. Le nouveau navire L'Armoriqueeffectue sa première traversée commerciale le 10 février 2009 et voit l'ouverture d'une nouvelle ligne Portsmouth - Santander.


En 2013, le Cotentin est affrété par la compagnie suédoise STENA LINE sur la ligne Karlskrona-Gdynia sous le nom Stena Baltica.

Cette année, par un contrat d'un montant de 270 millions d'€, la compagnie a passé commande à STX France (Chantier de l'Atlantique de Saint-Nazaire) pour la construction d'un ferry fonctionnant au gaz naturel liquéfié, avec une livraison prévue en 2016. Ce navire, Pegasis (Power efficient gaz innovative ship), pourra embarquer 2 450 passagers, 650 voitures et 60 camions. 





En un peu plus de 40 ans, ce paysan breton, syndicaliste aura fait de la Britanny Ferries le premier transporteur maritime transmanche sur le trafic passagers et fret, avec à ce jour 10 navires battant pavillon français, reliant 9 ports dans 4 pays et 2.500 employés permanents soit 20 % des effectifs de la marine marchande française pour un chiffre d'affaires de 365 millions d'euros.

Voila l’œuvre de ce Paysan Directeur Général !!!!


Et Ouistreham et le Calvados dans tout cela...


En 1984 avec la DDE (Direction Départementale de l'Equipement) et la CCI (Chambre de Commerce et de l'Industrie), le conseil municipal sous l'impulsion de André Ledran donnait son accord pour le projet de gare maritime, sous réserve de la réalisation de certains travaux comme l'achèvement accéléré de la 4 voies reliant Ouistreham à Caen. Ce projet était pris en charge par l’Etat, la CCI, la Région et le Département. La société d’économie mixte, la SENACAL, est alors créée pour acquérir le Duc de Normandie. En 1992, elle inaugure un nouveau ferry qu’elle a fait construire : le Normandie. En 1997, la ville de Ouistreham est entrée dans le capital de la SENACAL pour 1 200 000 F aux côtés de la ville de Caen, du Calvados, de la Basse-Normandie et de la Brittany Ferries. La construction d’une deuxième passerelle, la mise en service du Normandie et l'extension des terre-pleins constituent une étape importante avant le nouveau ferry construit et mis en service en 2002, le Mont-Saint-Michel.

Ouistreham est, comme indiqué ci-dessus, l’un des principaux ports de passagers et de véhicules vers l’Angleterre : 3 arrivées et 3 départs par jour. Ce sont annuellement près d’un million de passagers, 240.000 véhicules et plus de 125.000 camions. C’est aussi 600 emplois en hiver et 800 en été auxquels il faut ajouter les emplois liés : sous-traitance, approvisionnements, transports, services portuaires, etc.


LPB ne dresse pas un tableau idyllique de cette société et n'oublie pas que des conflits sociaux rudes au sein de l'entreprise ont existé comme le dernier en 2012. LPB n'oublie pas non plus les employés précaires travaillant pour cette compagnie comme a pu le relater Florence Aubenas dans son livre «Sur le quai de Ouistreham» (Edition de l'Olivier). L'entreprise c'est aussi des salariés qui y travaillent et qui permettent à celle-ci de se développer !

Pour en savoir plus

Retrouvez le portait en vidéo de Alexis Gourvenec : http://fresques.ina.fr/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00074/portrait-d-alexis-gourvennec


Sources  

Site de la Brittany Ferries : http://corporate.brittany-ferries.com/histoire-saga-bf.aspx
WIKIPEDIA : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brittany_Ferries

30 août 2014

Triste fin de la saison !

Ce n'est plus l'affluence touristique, donc.... plus de communication, plus de véhicule électrique pour vider les poubelles... quand elles étaient vidées... Les ouistrehamais subissent cette pollution visuelle Monsieur le Maire.



29 août 2014

La vérité sur l'hommage national à Léon Gautier (suite)

Beaucoup de lecteurs, nous ont envoyé des photos ou ont réagi à l'article "Hommage national à Léon Gautier" paru le 24 août [ Voir l'article]. Merci à eux.

Nombreuses ont été les interrogations sur l'absence du maire et de l'équipe municipale lors de cette réception mémorable, empreinte d'émotion. Encore une fois la rédaction du Petit Bédouin a enquêté pour connaitre  la vérité. Le Maire Romain Bail était invité par le Préfet, mais se trouvait en déplacement à Angmering, la ville anglaise jumelée avec Ouistreham (deuxième déplacement depuis le début du mandat NDR).

"Le Préfet m'a demandé une liste de personnes à inviter, lui se chargeant d'inviter les élus dans le cadre du protocole républicain" déclare notre vétéran et ami Léon Gautier, nouvellement promu commandeur de la légion d'honneur. Puis il ajoute malicieusement: "moi je ne voulais pas inviter l'équipe municipale et surtout pas Romain Bail, je ne le supporte plus !!"

Fâché avec le nouveau Maire, Léon? 


En quelque sorte ! Surtout depuis l'annonce par Monsieur Bail le 6 juin, de sa volonté de créer un nouveau musée franco-britannique qui rassemblerait la collection de ce musée n°4 avec d'autres fonds sous l'égide d'un ami du maire, Monsieur Simonet. Une prise d'actifs (même pas une OPA) en quelque sorte ! Ce qu'il faut savoir c'est que la collection des nombreux objets du musée n°4 commando, appartient à l'association portant le nom de ce musée. Cette association ne veut pas que la collection de grande valeur, parte vers un hypothétique projet de musée non financé et sans lieu d'exposition. Normalement présidée par le Maire depuis sa création, cette association a changé ses statuts lors d'une assemblée générale extraordinaire réunie le 16 juin dernier. Elle est maintenant présidée par Léon Gautier lui-même.



Bref, encore une maladresse du nouveau Maire qui lui vaut d'être en rupture avec l'un des plus honorables ouistrehamais...

28 août 2014

ACTA: une entreprise en plein essor...

Le Petit Bédouin souhaite présenter cette semaine une entreprise de Ouistreham. Le développement économique doit être une préoccupation quotidienne, pour permettre à notre cité de se développer.

ACTA est une entreprise ouistrehamaise qui se situe dans la zone du Maresquier. Derrière cette façade simple, se cache une entreprise de haute technologie.


ACTA  a commencé son activité, route de Caen, dans les  locaux des abattoirs, maintenant transformés en une résidence privée. L'entreprise conçoit et fabrique  des produits pour contrôler la salinité et la pureté de l'eau. Ces équipements se trouvent notamment à bord des sous-marins et des porte-avions. Ce marché lui permet donc de travailler étroitement avec la Marine Nationale. Une autre spécialité de l'entreprise, c'est la conception de capteurs capables de détecter le plus en amont possible, des défauts dans la matière. Enfin Acta produit aussi le fil qui sert à faire la bille des stylos BIC ou encore, dans les briquets, le tube dans lequel passe le gaz. 

Avec 15 salariés dont 3 ingénieurs, Acta réalise environ 70% de son chiffre d'affaires à l'export, notamment en Chine. C'est ce savoir-faire ouistrehamais qui s'exporte ainsi dans le monde entier.
Bravo à Monsieur Alain Garafan qui dirige discrètement cette  PME qui exporte les produits "Made in Ouistreham"!!! 

26 août 2014

Enfin une université d'été à Ouistreham

Les traditionnelles universités d'été 

Depuis des années, en cette fin de période estivale, alors que nos chers bambins vont reprendre le chemin de l'école et que leurs parents attendent avec anxiété leurs avis d'impositions, sont organisées des universités d'été. Elles permettent à certains partis politiques, ou à des femmes et des hommes leaders de courants de pensées, voire des syndicats patronaux de faire leurs rentrées politiques. 
 
Ces rassemblements ou colloques ont normalement pour objet d'apprendre, d'approfondir, d'échanger ou de réfléchir aux projets des mouvements concernés dans un cadre moins institutionnel voire parfois bucolique et où la tenue vestimentaire est disons... plus relâchée ! "Costard-cravate" interdit, trop "has been" ! Prévoir plutôt chemise avec les deux premiers boutons du col ouverts et les manches relevées. Ajoutons le pull sur les épaules pour être plus «in». Complétons la tenue avec des lunettes de soleil posées sur la tête....et là vous aurez tout compris !

Cette année, cette tradition ne déroge pas à la règle. Pour vous éviter de surfer sur le net pour trouvez les dates et lieux de ces universités d'été des partis politiques qui vous sont chers, Le Petit Bédouin vous livre le programme :



Et Ouistreham dans tout cela ?
 
Au vu de cette carte de notre cher pays, nous pouvons constater que rien ne se passe dans notre commune. Le comble quoi ? Mais que fait le premier magistrat de la commune? « Don't worry ! » (1), chères lectrices et chers lecteurs, votre maire a décidé  qu'une telle offense ne pouvait perdurer. Ainsi Le Petit Bédouin vous révèle en exclusivité, que Ouistreham City aura également son université d'été. Yes !!!!!!!!!!!!!!!!

(Twitter @BailRomain - 7/08/2014)

Ainsi, le samedi 30 août à Ouistreham, se tiendra la «Rentrée des Jeunes Populaires du Calvados » plus simplement la jeunesse locale de l'UMP! LPB s'en réjouit. Pour la modique somme de 5 €, comme indiqué sur l'invitation, les participants auront droit à des jeux (de rôles ? NDR), un dîner, une soirée ...!!!

Un conseil Romain Bail, ne mettez pas votre costume et votre écharpe de maire. Suivez nos conseils vestimentaires car vous feriez tache !  Vous ne serez pas sur la plage avec un ministre ou des journalistes qui ne vous connaissent pas ! Donc pas le grand jeu avec l'écharpe tricolore ! 

Même si la rédaction de votre journal est considérée par certaines et certains comme "poil à gratter", Le Petit Bédouin est en droit de s’interroger sur le financement de cette petite sauterie conviviale ! Car 5 € pour un tel programme sans compter la location de salle c'est du jamais vu ! Nul doute que le maire et/ou Robert PUJOL maire-adjoint aux finances doivent être les heureux détenteurs de cartes PREMIUM chez les "discounters" de la distribution alimentaire de la région !!! Ou alors, ils ont des pouvoirs magiques qu'ils devraient mettre à la disposition de la commune pour renflouer des caisses réputées vides!

En conclusion

Si la priorité événementielle de Romain Bail n'a pas été la Journée des Oubliés des Vacances organisée par le Secours Populaire français [ Voir notre article du 23/08/2014 ], il n'en est pas de même pour organiser cette rencontre entre amis juvéniles avec comme précepteur Romain Bail "himself" !!!
Espérons que notre jeunesse populaire ouistrehamaise bénéficie des mêmes attentions lors de la rentrée scolaire !!! Nous y veillerons, foi de petit bédouin !!!

(1) Ne vous inquiétez pas

24 août 2014

Hommage national à Léon Gautier

Samedi 23 août 2014 à 18h00, une centaine d'invités, dont de très nombreux ouistrehamais, se sont retrouvés dans le salon Napoléon III de la Préfecture du Calvados, pour assister à la très émouvante cérémonie présidée par le Premier Ministre Manuel Valls. En présence du Ministre de l'Intérieur, de députés et sénateurs du Calvados, Léon Gautier a reçu cette décoration tant méritée.
De nombreux lecteurs nous ont envoyé des photos, mais une nouvelle reporter nous a fait parvenir ces vidéos exclusives :




Par décret du 4 juillet 2014 (Lien), le Président de la République a élevé notre vétéran adoré au grade de Commandeur de la légion d'honneur. Officier de la légion d'honneur depuis le 20 septembre 2002, le Président de la République François Hollande, dans "un décret particulier relatif au "70ème anniversaire des débarquements et de la Libération" a promu Léon Gautier, né le 27 octobre 1922 à ce grade supérieur. 

La réaction de Léon fut à son image, simple et concise mais très émouvante:







Félicitations à vous Monsieur Léon Gautier. Merci pour vos actions et votre exemple auprès des jeunes générations...





(De Gauche à Droite : Bernard Cazeneuve Ministre de l'intérieur, Léon Gautier, Manuel Valls Premier Minsitre, André Ledran ancien Maire de Ouistreham)






23 août 2014

Des rires et des sourires d'enfants, et ....un maire à la baille !!!

Ouistreham, le 20 août 2014

Comme depuis de nombreuses années, sous l'égide du Secours Populaire français, la Journée des Oubliés des Vacances (JOV) a permis à 5 000 enfants de milieux défavorisés de la région francilienne de vivre un moment inoubliable en découvrant la mer sur notre plage.


Rouges pour l’Essonne, jaunes pour les Hauts-de-Seine, noires pour Paris, vertes pour la Seine-et-Marne... tous les enfants venus à Ouistreham arboraient des casquettes du Secours Populaire français.


Restés chez eux depuis la fin de l’école, 5 000 petits franciliens ont eu droit, en ce jour, à un petit coin de ciel bleu normand après une matinée pluvieuse. Aussi, les enfants ont pu courir sur la plage, sauter dans les vagues en riant, caresser des chevaux et danser aux sons de la batucada. Ils ont ainsi partagé avec leurs amis quelques heures de grande joie sur ce terrain (de) "vagues" qu'est la plage de notre commune.
« J’ai marché dans l’eau. C’était trop génial ! », s’est exclamée Fatou. Venue de Paris, la petite fille découvrait la mer pour la première fois avec ses copines Jade et Meryem.





Les enfants ont reçu la visite de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports. Ils se sont également amusés sous le regard attentif et ému de Valérie Trierweiler marraine de cette journée. LPB reconnait ce geste qui consiste à mettre sa notoriété au service d'une cause comme celle-ci pour la faire connaitre et récolter des dons. LPB opte pour la sincérité et non la démagogie.

D'autres Journées des Oubliés des Vacances ont été organisées tout l'été partout en France car un enfant sur trois a été privé de vacances, cet été encore. C’est pourquoi, les bénévoles du Secours populaire français organisent dans chaque région des Journées des Oubliés des Vacances, à la mer comme à Ouistreham, dans des bases de loisirs ou dans des parcs d’attractions. Grâce à eux, ce sont au total 50 000 enfants qui auront partagé la même joie que Fatou, Meryem et Jade, jusqu’à la fin du mois d’août.

Mais, cette Journée des Oubliés des Vacances a failli ne pas se dérouler à cause de ... Romain BAIL ! 
En effet, juste en avril, la Direction Nationale du Secours Populaire français a contacté le nouveau maire pour vérifier que les engagements pris par l'ancienne équipe de la Ville de Ouistreham seraient tenus par la nouvelle municipalité.
"Quand je l'ai eu, il (Romain BAIL) a refusé d'abord l'organisation de la journée" déclare le Président du Secours Populaire d'Ile de France à une journaliste de LPB. "Ce n'est plus dans nos priorités, et nous n'avons plus le budget pour organiser ce genre de manifestation [...] " a alors répondu le tout nouveau magistrat de la Ville de Ouistreham au Président médusé. 
Puis sous la pression, il a enfin accepté l'organisation de cette journée festive, mais il a ensuite refusé de financer le petit cadeau pour chaque enfant comme avait pu le faire la Ville de Cabourg l'année précédente. "Souvent les villes offrent un petit sac avec un stylo, une carte de la ville" insiste le Président d'Ile de France du Secours Populaire français, légèrement .... courroucé.

Les démarches faites auprès des commerçants de Ouistreham par Mme MULLER de SONGHOR, maire-adjointe, ont permis de combler quelques enfants. Merci à vous Madame!!!

Alors voir Romain BAIL se pavaner avec son écharpe tricolore sur la plage au milieu des enfants pour se faire "shooter" par les photographes, ou rejoindre les pieds dans l'eau, sous les yeux effarés des bénévoles et des personnalités présentes, Mme Najat Vallaud-Belkacem partageant un moment simple et sincère avec les enfants, est une nouvelle fois preuve de l'égo déplacé du nouveau Maire de Ouistreham.



Il faut remercier chaleureusement les bénévoles du Secours Populaire français, ceux de Ouistreham, Mme MULLER de SONGHOR pour son action et enfin les commerçants de Ouistreham, généreux donateurs, mais déplorer très fortement une nouvelle fois le comportement de Romain BAIL que chacun qualifiera.
Dernière minute : Au vu du comportement de Romain BAIL, le Secours Populaire français envisagerait de ne pas renouveler cette action sur la commune de Ouistreham en 2015 !!!!
Les démunis de notre commune peuvent se poser des questions.

Les caisses de la commune sont vides ?
- Comment expliquer le buffet gargantuesque du midi voulu par le maire mais supporté par le budget communal pour ses amis et ses invités lors de cette Journée des Oubliés des Vacances ?
- Payer plus de 3 500 € mensuel à un directeur de cabinet pour lui tenir son parapluie ou lui servir de valet en lui tenant ses chaussettes et ses mocassins pour faire un bain de pieds avec une Ministre.

- Pour rappel, lors du 70ème anniversaire, le tout nouveau maire a invité gracieusement les journalistes et amis au restaurant le Carlotta à Caen !!!! Montant de la facture, plus de 800€ (déclaration du maire en questions diverses lors du Conseil Municipal du 3/07/2014 - non vérifié par LPB).

21 août 2014

Lise où êtes-vous (suite...)


Le bourg de Ouistreham fête la Libération

Les manifestations du bourg au 15 août sont restées dans l’esprit du 70e anniversaire avec spectacles de rue, théâtre, bal guinguette. C'est Sophie Dewerpe, chargée des animations à la ville qui a expliqué à Ouest France le programme organisé par l'Union des commerçants et financé par la ville. Bravo Sophie ! Heureusement que vous étiez là ! 

Lise quel dommage de ne pas vous avoir vue faire ce travail de communication qui est le vôtre !  Nous vous attendions avec sympathie. Nous vous regrettons vraiment dans ces fêtes qui sont de votre responsabilité ! Lise où êtes-vous ? 

(http://lepetitbedouin.blogspot.fr/2014/08/lise-ou-etes-vous.html

Un petit conseil de petit bédouin : Envoyer une lettre électronique d'information de la ville le 14 août pour le 15 c'est un peu juste  ! Peut mieux faire !

Bravo Lise d'avoir accompagné Monsieur le Maire accueillant les 5000 oubliés (enfants de la région parisienne découvrant la mer à Ouistreham hier grâce au secours populaire) ! Réquisitionnée ? Ministre, préfet, journalistes ...obligent ! 

19 août 2014

Pluies et voiries


Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !.

Il pleut doucement sur la ville [ Verlaine ]

Un bédouin nous interpelle sur les difficultés de voirie près de la plage : A la moindre pluie les parkings et rues adjacentes sont inondées. La preuve par l'image (photos prises boulevard Aristide Briand le 14 août dernier par un nouveau rédacteur)  ! On commence à sortir les sacs de sable ! Et le climat est en train d’évoluer : les pluies sont plus fréquentes et plus importantes !





L’eau de pluie ruisselle sur le bitume et sur toutes les surfaces imperméabilisées de la ville, jusqu’aux avaloirs. Des trous dans le caniveau permettent d’évacuer les eaux dans les collecteurs d’eaux pluviales. L’eau de pluie suit la pente du collecteur jusqu’au point le plus bas de la ville, la mer. A Ouistreham les rues et les parkings, vus ci-dessus, sont construits sur du sable. Ce sable remonte dans les collecteurs et les services techniques de la ville doivent les curer régulièrement pour faciliter l'écoulement. Un responsable interrogé explique à notre bédouin que la municipalité ne peut plus entretenir le réseau parce qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses !!! 

Alors la colère gronde ! La collecte, le transport, le stockage et le traitement des eaux pluviales constituent un service public relevant des communes. Il est prioritaire. C'est une question de sécurité. 
Preuve dans le texte du site officiel : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-textes-techniques-relatifs-a.html
Monsieur le maire comment l'ancienne municipalité faisait-elle pour régler ce problème alors même que vous l'accusiez d'avoir des caisses vides ? ...Nous le savons. Elle n'investissait pas pour développer de mirifiques, flamboyants, stupéfiants, prodigieux, voire même fantasmagoriques projets européens (1) qui sont du ressort principalement de la région et non de la commune. 
Vous avez été élu aussi pour cela ...les eaux pluviales, aussi trivial que cela puisse vous paraître ! Régler les problèmes des eaux pluviales, ...dure réalité ! Où est votre programme : "un grand chantier de petits travaux "? Un slogan de campagne uniquement ? Vous deviez faire mieux que l'ancienne équipe pour les voiries ? Mais après presque 5 mois on ne voit rien venir si ce n'est l'eau qui envahit les rues de Riva!

(1) Avec une force de frappe représentée par 2 chargées de mission, titulaires d'un "master 2" c'est bien ce que l'on peut attendre !)

17 août 2014

trouver-un-nom-pour-romain.com

Après, "La roue de la fortune", après "Qui veut gagner des millions ?", le petit bédouin propose un nouveau jeu grand public: "trouver-un-nom-pour-romain.com"

Le contexte:

"Estimant qu'il y a trop d'échelons administratifs, le maire de Ouistreham, Romain Bail (UMP), envisage «de proposer à Colleville-Montgomery et Saint-Aubin-d'Arquenay de fusionner avec Ouistreham". (Edition Ouest France du 21/06/2014)


Les règles du jeu:

Pour jouer, il vous suffit de trouver le nom de la future commune ainsi fusionnée. Vous devrez utiliser les mots suivant : Saint, Arquenay, Colleville, Riva, Ouistreham, Aubin, Bella, Montgomery. Vous pouvez aussi utiliser 3 prépositions au maximum (Les prépositions les plus utilisés sont: à, chez, dans, de ou d', entre, jusque, hors, par, pour, sans et vers). Les acronymes sont aussi autorisés.

Pour jouer:

Connectez vous sur la page Facebook "le petit bedouin" et laissez vos propositions... 

Que le meilleur gagne la reconnaissance de Romain Bail car nous voulons l'aider dans cette nouvelle épreuve. Bonnes fin de vacances !

15 août 2014

Ouistreham Riva Bella city !


Les panneaux d'entrée de ville vont-il changer ? Monsieur le Maire a, à maintes et réitérées reprises, annoncé la transformation de Ouistreham en Ouistreham Riva Bella (ORB pour faire branché !). Qu'en penser ?
La France a le record européen du nombre de communes (36 000 villes et villages). Les changements de nom qui s'opèrent visent le plus souvent à singulariser des communes aux noms trop similaires.

Un peu d'histoire :

"Ouistreham" est mentionné dès 1086 sous la forme "Oistreham". La première partie du nom viendrait soit du vieux saxon ooster «est» ou du latin ostrea qui a donné le vieux français oistre (huitre). Le second élément ham représente le vieil anglais hām «maison», «foyer», «groupe d'habitations», élément retrouvé dans le vieux normand ham «village», d'où les diminutifs hamel «hameau» ...(source : wikipedia)

LPB est fier du nom de la ville !

Riva Bella : En 1866, une première villa est construite dans les dunes de Ouistreham. Son propriétaire, M. Longpré, fabricant de corsets à Caen, lui donna le nom de Belle Rive. Un peintre qui avait remarqué que les couchers de soleil sur les grèves de Ouistreham ressemblaient à ceux qu'il avait eu l'occasion d'admirer en Italie, fit, de Belle Rive, Riva Bella. Peu à peu les dunes et marécages disparaissent pour laisser place à des villas et le premier casino est édifié.(source : wikipedia)

Transformer Ouistreham en Ouistreham Riva Bella ? Pourquoi pas ? Les bédouins et les racachis sont-ils d'accord ? Mais pourquoi pas Ouistreham sur mer ? ou Ouistreham port ? Comment vont réagir les habitants du bourg ? Ne pensez-vous que RB (pardon il y a confusion : RB ici signifie Riva Bella NDR) cela fait un peu marchand (de corsets !) ? LPB plaisante bien sur !...

Administrativement parlant :

Changer le nom d'une commune est compliqué. L'annoncer comme un fait quasi avéré, avoir acheté les panneaux (peut-être, LPB n' pas pu le vérifier) avant d'avoir abordé la procédure révéleraient une nouvelle impulsivité problématique ! Alors LPB va apprendre à Romain Bail la procédure !

Les textes
Article L. 2111-1 du code général des collectivités territoriales : « Le changement de nom d’une commune est décidé par décret en Conseil d’Etat, sur demande du conseil municipal et après consultation du conseil général»
Article R. 2111-1 : « Le décret mentionné à l’article L. 2111-1, qui porte changement de nom d’une commune, est pris sur le rapport du ministre de l’intérieur. »
La circulaire n° 469 du 15 mai 1884 a défini le changement de nom d’une commune comme la « substitution d’un nom par un autre, l’addition de nom et la rectification de nom ».

Pour établir un dossier de changement de nom de la commune il faut :
1) La délibération du conseil municipal
2) L’avis motivé du directeur départemental des archives
3) L’avis motivé du directeur départemental de La Poste
4) La délibération du conseil général
5) L’avis du préfet
(+ Tout élément soutenant la demande)

Ces dossiers sont adressés par le préfet au ministre de l’intérieur. La commission consultative de révision du nom de communes (arrêté du 15 août 1948, pris en application de l’ordonnance n° 45-2604 du 2 novembre 1945 relative à la procédure de modification des circonscriptions administratives), placée auprès du ministre de l’intérieur, émet un avis sur les demandes qui lui sont soumises.
Elle est composée ainsi qu’il suit :
1 représentant des archives nationales
1 représentant du CNRS
1 représentant de l’IGN
1 représentant de l’INSEE

1 représentant du service national de La Poste
1 représentant de l’Ecole Nationale des Chartes
1 représentant de la SDPAVA, bureau des élections et des études politiques
1 représentant de la DGCL, SDCIL, bureau des structures territoriales


Les demandes retenues par le ministre de l’intérieur sur proposition de la commission sont soumises à l’avis du Conseil d’Etat. La haute assemblée a défini de manière jurisprudentielle, les deux critères qui peuvent donner lieu au changement de nom d’une commune (circulaire ministérielle du 15 décembre 1981):

- éviter un risque sérieux d’homonymie avec une ou plusieurs autres collectivités,
- rétablir une dénomination historique tombée en désuétude.


En revanche, toute demande de modification fondée sur des considérations d’ordre purement touristique ou/et économique est rejetée.
 
Alors Monsieur Bail réfléchissez avant de vous lancer dans ces démarches. De plus, ce serait particulièrement compliqué avec le regroupement des communes que vous appelez de vos vœux ! Faut-il des panneaux: "Saint Ouistreham Aubin Colleville Riva d'Arquenay Montgomery Bella "? 

Les habitants sont dans la confusion tellement vous annoncez de choses : changement de nom de la ville, fusion de communes ....STOP !!! CESSEZ LES EFFETS D'ANNONCES OU VOUS NE SEREZ PLUS CRÉDIBLE, SI CE N'EST DÉJÀ FAIT  !!!



Source : http://www.collectivites-locales.gouv.fr/changement-nom-dune-commune-0 


14 août 2014

"Il y a de la Zumba dans l'air!"

De plus en plus de vacanciers et de bédouins se retrouvent le mercredi matin, esplanade Lofi, pour une séance de remise en forme !
Comme les années précédentes, en plein air, sur des airs de musiques rythmées, 70 à 80 sportifs amateurs partagent une envie de faire du sport devant la magnifique plage de Ouistreham ! "C'est un vrai bonheur de voir tout le mode bouger, dans une ambiance familiale" déclare une bédouine adepte de ces rendez-vous du mercredi ! Marche active, marche aquatique, badminton sont aussi au programme !

Bravo, à l'équipe de la station nautique et au service des sports ! Merci à la ville de ne pas avoir coupé ce budget comme certains autres ... mais on y reviendra bien sur, foi de petit bédouin !

A mercredi prochain!!

12 août 2014

La SNSM en danger !!!!


Chaque année à la saison estivale, touristes et habitants de notre commune affluent en famille chargés de leurs draps de bain, de leurs parasols, et autres râteaux ou seaux annonciateurs de châteaux de sable pour profiter de notre belle plage de la côte de Nacre. Ils profitent évidemment de la baignade dans les eaux tempérées de la Manche.


Sans le savoir, ces journées inoubliables en famille se déroulent sous la surveillance bienveillantes de femmes et hommes qui ont choisi parfois très jeunes d'être au service de tous. Ces «vigiles» de l'ombre, ce sont les sauveteurs de SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer). 

« Le Petit Bédouin » a souhaité faire un focus sur ces femmes et hommes qui sont prêts à tout instant à mettre leur vie en danger pour aller secourir un nageur en difficulté ou tout simplement consoler un enfant égaré dans l'attente de ses parents au poste de secours.

En 2013 sur l'ensemble des plages françaises mais également au large des côtes, les sauveteurs de la SNSM ont secouru plus de 7604 personnes et ont effectué plus de 4867 interventions.

Créée sous la forme d’une association loi 1901, la SNSM, dont la vocation première est de secourir bénévolement et gratuitement les vies humaines en danger, en mer et sur les  côtes, a été reconnue d’utilité publique en 1970. A ce jour, la SNSM compte 4400 sauveteurs embarqués bénévoles, 1397 nageurs sauveteurs,  219 stations de sauvetage ainsi que 273 postes de secours en plage.
Merci à la SNSM et à ses membres attachés à des valeurs d'entraide, de secours et de solidarité.Merci au délégué départemental du Calvados de la SNSM, Philippe Auzou, ancien commandant du port de Ouistreham ! Merci aussi, à toute l'équipe du Saint Anne des flots, et à son pacha l'inénarrable Philibert Capdevile...

Toutefois la SNMN est en danger ! Il faut savoir qu'elle n'est financée que par 25% d'aides publiques.La réforme territoriale et son corollaire, la possible suppression de la «clause de compétence générale», permet à chaque collectivité de sélectionner les projets aidés. La moitié des investissements pour la construction et l'entretien de la flotte - environ 3 millions d'euros par an - sont aujourd'hui assurés par les départements, les régions et les mairies. Or certaines régions et départements s'abritent déjà derrière la remise en cause annoncée de la clause de compétence générale pour refuser de participer à son budget…».
LPB interpelle les élus de la Région de Basse-Normandie, du Conseil Général du Calvados et de la Municipalité de Ouistreham sur ce sujet. LPB sait que Romain Bail, lors du pot d’accueil des sauveteurs, début juillet a annoncé deux mesures : 
  1. "les CRS iront maintenant sur les plages de Lion sur mer à Ouistreham", et d'ajouter, "je demanderai des renforts supplémentaires s'il le faut"!
  2.  "le poste de secours N°1 sera prochainement déplacé, pour être au plus prés de la mer" sic!
LPB a enquêté, il y avait 722 CRS affectés en 2002 en France et seulement 470 depuis deux ans. Ces policiers sont uniquement déployés sur des plages très fréquentées. 

Source:http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/08/06/polemique-sur-la-surveillance-des-plages-apres-une-serie-de-noyades_3457945_3224.html)

Quant au poste de secours n°1, encore une annonce improvisée du nouveau vice-président de Caen la mer, en charge du littoral ! Monsieur le vice-président, avez vous pensé au déplacement des réseaux électriques, eaux usées, eau potable vers le bord de mer pour installer un nouveau poste de secours sur le domaine public maritime ? Monsieur Pujol aurait du vous dire que lors des grandes marées ce poste de secours a déjà les pieds dans l'eau ! Vous ne le savez pas et vous êtes bédouin ?
Comme, le font nos journalistes il faut travailler les dossiers monsieur le Maire....



10 août 2014

"Lise où êtes-vous ?"

La démocratie nationale et locale est représentée par nos élus. Quoi qu'on en pense, ce sont nos représentants, que l'on ait voté pour eux ou pas. La démocratie s'impose à tous dès lors que celle-ci n'a pas été bafouée ou contournée. Dans ce cas, notre justice est là pour garantir que toutes les règles ont été respectées par chaque élu.

Également lorsque l'on a été élu, on se doit de siéger car le rôle d'un élu ne se résume pas à percevoir son indemnité mensuelle ou de se faire rembourser tel ou tel frais sur le dos de la République. En bref, l'élu doit remplir son mandat par un travail et une présence assidus (enfin normalement).

Le site www.nosdeputes.fr a révélé les résultats d'assiduité de tous les députés. Présence dans l'hémicycle, signatures d'amendements, nombre de questions posées au gouvernement, l'activité des élus de l'Assemblée nationale a été passée au crible. «Le Petit Bédouin» a fait un zoom sur les élus bas-normands. Sur les 13 députés du Calvados, la plus assidue dans l'hémicycle du Palais Bourbon, avec 37 semaines de présence, est Clotilde VALTER députée PS du Calvados. La lanterne rouge (expression du Tour de France désignant le dernier du classement général), est Nicole AMELINE députée UMP du Calvados avec 19 semaines de présence.   

Source: http://www.tendanceouest.com/actualite-77042-qui-sont-les-deputes-bas-normands-les-plus-assidus-de-assemblee-.html

Au plan local, «LPB » après investigation, peut vous donner « la lanterne rouge » des adjoints élus du Conseil Municipal de Ouistreham. Avec 2 présences enregistrées après la mise en place du nouveau conseil municipal, Madame Lise NICOLLE (8e adjointe au maire, chargée des associations culturelles et caritatives, des fêtes et cérémonies) remporte sans trop d'effort cette distinction.

Date du conseil
Présence de l’élue
11 avril 2014
absente pouvoir à Monsieur Tollos
29 avril 2014
présente
22 mai 2014
absente pouvoir à Madame Vaussard
20 juin 2014
absente
3 juillet 2014
présente


Reconnaissons que cette élue, qui a la particularité d'habiter aussi sur Paris, doit, pour assurer son mandat d'élue à Ouistreham, s'extirper des bouchons de la Porte de Saint-Cloud puis de faire face aux ralentissements de la gare de péage de Dozulé sur l'A13 !!! Pas faciles ces contraintes pour une élue ayant peu d'attaches avec notre ville !!! 

Allez, Lise, venez plus souvent, nous aussi on a notre "Paris-plage"! Toutes les associations aimeraient vous voir assister à leurs activités ou à leurs fêtes ! Elles ont beaucoup de choses à vous demander. Ne les boudez pas !

Ah ces parisiens qui nous gouvernent !

Il faut noter aussi que Mme Hebert a été un vrai fantôme qui n'a jamais siégé et qui a été remplacée officiellement le 22 mai !





07 août 2014

Les vacances de Dédé!

"je ne suis parti qu'une seule fois en vacances en 30 ans, je ne pouvais pas, j'avais ma mairie" déclare André Ledran, l'ancien Maire de Ouistreham, à une de nos nouvelles journalistes recrutées par le petit bédouin.
Alors cette année, direction le Portugal ! A 81 ans, au volant de sa voiture, le conseiller général est parti, carte Michelin en main, découvrir le beau pays de la péninsule ibérique!
A son retour, va t-il offrir une bouteille de Porto à son successeur à la Mairie ? Si vous en êtes témoin, envoyez la photo au petit bédouin!

En attendant, "Roulez jeunesse !!!!!"





ROUTE NATIONALE 7 - Charles Trenet (1959)