30 juillet 2017

Bonne vacances

..Bon à Ouistreham c'est tous les jours un peu les vacances non ? Nous vous proposons une petite "récap" pour finir l'année écoulée. En attendant nous n'avons pas mis une pièce dans les machines à sous pour faire quelques brasses sous le soleil normand...

Concours d'écriture


Et pour que vous ayez toujours une pensée pour nous autres et pour notre ville, si loin de Riva-Bellllllllaaaaaaa vous passez vos vacances, nous vous proposons un p'tit concours d'été : il s'agit, pour qui le souhaite, d'écrire un hymne à notre commune, sur l'air de votre choix (plus l'air sera connu, plus il sera facile de chanter l'hymne en chœur !) et avec un titre évocateur, du genre La Bédouinaise ou Riva-Bella mon amour ! Bien sûr, humour et poésie sont de rigueur et, pour ne pas rendre la tâche trop ardue, les paroliers pourront se contenter d'un refrain et de deux ou trois couplets... Merci de nous envoyer vos textes (au format word, open office ou PDF) à l'adresse du blog que l'on vous rappelle:  lepetitbedouin14150@gmail.com ! Les quatre textes qui auront, plus que les autres, retenu l'attention du Petit Bédouin seront soumis au vote de nos amis sur Facebook. À vos stylos, à vos claviers ! Vous avez jusqu'au 31 août. À bons entendeurs !


Récap de l'année écoulée


Pour vous donner des idées ou vous inspirer, voici une une toute petite récap de l'année écoulée




Lien direct vers la vidéo : https://youtu.be/urGGEB3c1YI


Sur ce, et sauf alerte, chères lectrices, chers lecteurs, le Petit Bédouin vous donne rendez-vous en septembre pour une nouvelle année ... 


Bonnes vacances  !

27 juillet 2017

Ululons contre ulule !

Les BUTS de votre petit blog préféré sont de vous alerter sur les inconséquences de notre édile et de vous éclairer sur la vie de notre cité.

Campagne de dons


Les personnes abonnés à la "newsletter" de Ouistreham ou qui figurent dans les listes de la mairie ont été, il y a quelque temps, inondés de courriels les invitant à participer à la création de la "Promenade de la Paix". Par le terme "participer", il faut entendre "mettre la main à la poche" pour financer un des nombreux projets du château.




Sur cette page web il était possible de verser de 5 € à X € donc pas de limite indiquée. En contrepartie, on flattait votre ego avec des remerciements publics sur la page FACEBOOK dédiée à cette opération et si vous avez été vraiment généreux vous aurez carrément une planche de la promenade à votre nom ! Waouh, quelle reconnaissance !

En somme, je fais un don et mon nom est inscrit alors que les pauvres types qui sont tombés sur cette plage un certain 6 juin 44 n'auront pas leur nom inscrit ! Une nouvelle fois le sens des valeurs de Romain Bail n'est pas le nôtre ! Quand on s'appuie sur des sentiments patriotiques pour appeler aux dons, on honore les hommes qui ont perdu la vie !

Quelques remarques sur ce "crowfunding"


Ce "crowfunding" a été organisé pour financer un bien public, les sommes récoltées deviennent des deniers publics qui doivent être encaissés et figurer dans les écritures comptables de la collectivité en charge de la collecte. Ceci est du rôle de l'ordonnateur, c'est-à-dire du maire ou de son adjoint, monsieur PUJOL, qui a la délégation des finances - alias "Bobby".

Or il semble que les fonds versés dans le cadre de ce "crowfunding" sont versés sur la plateforme par le biais d'un employé de la commune qui est créateur du projet ! C'est aussi un membre actif d'associations baillesques !  Pourquoi ce nom et pas celui de R. Pujol ou de R. Bail ?



En lisant l'article 4.2.1.4 des conditions générales d'utilisation (Lien) de la plateforme "ULULE" (https://fr.ulule.com/), il est stipulé que les projets participatifs peuvent être mis en ligne seulement par:
  • une personne physique
  • une personnalité morale
  • une association

Dans ce cadre la ville de Ouistreham peut-elle proposer un financement participatif via cette plateforme ? Nous posons la question.

Dernière précision, au sens du droit fiscal un don ne peut offrir aucune contre-partie de quelque type que ce soit ! Sachez-le, généreux donateurs ! 

Les résultats


Force est d'admettre qu'on ne peut clairement pas parler de succès populaire pour cet appel aux dons. Jugez par vous-mêmes : 78 donateurs, seulement... Et si l'on regarde d'un peu plus près les pseudonymes "transparents" des donateurs en question, on remarque parmi eux de nombreux élus de la Majorité - une manière de restituer une partie de leurs indemnités ? - des amis personnels du maire, l'association Coderiva et ... quelques plaisantins. En outre, la somme visée n'a évidemment été collectée, après un suspense insoutenable, que quelques jours avant l'échéance fixée... Quant au montant moyen par don, il avoisine 190 € - ce que tout un chacun est bien sûr en mesure de sortir de sa poche pour montrer son soutien à l'égard d'un projet pareil. Tout cela n'est-il pas de nature à semer quelques doutes sur la "spontanéité" de bien des donateurs ? 15 365 €, donc, récoltés sur la plateforme .... mais ... 1804 € retenus sur ce montant par ULULE, comme l'a annoncé Romain Bail en conseil municipal - soit 12 % de la somme récoltée ! Alors certes, l'objectif de 15 000 € est atteint et même dépassé, mais quelle fumisterie ! Le "succès" de cet appel aux dons n'a d'ailleurs guère donné lieu qu'à un court entrefilet dans Ouest France : Monsieur notre Maire n'a pas franchement joué les fanfarons à ce sujet. Toujours est-il que nous, Bédouins, nous sommes ravis de constater que quelques-unes des planches que nous pourrons fouler en fin d'année n'auront rien coûté à la commune. Piètre consolation au vu de ce qui aura été déboursé pour toutes les autres... Le prix à payer pour rendre Ouistreham Riva-Bellllllllllllla attractive ?

24 juillet 2017

Évolution du stationnement calamiteuse

Oui l'évolution du stationnement et de la réglementation à Ouistreham est calamiteuse et irréfléchie !

Dans le magazine l'Avenir d'avril 2017, il est écrit que les pratiques de marquages ont été réalisées dans le respect de certaines contraintes notamment les règles de sécurité aux abords des carrefours et des passages protégés. Que dire de la rue du Bief et de ses nouveaux marquages au sol  ? Si vous venez de Caen vous pouvez être bloqué si trois véhicules attendent le feu vert car dès que vous avez tourné, si une voiture est garée sur la première place de stationnement vous ne passez pas et les autres voitures qui veulent aussi tourner doivent aussi patienter d'où des gênes en perspective.



Pire encore à l'opposé, quand vous prenez le rond-point du Cabieu et que vous prenez la rue du Bief, juste après le passage piéton, il a été installé des places de stationnement qui sont très souvent occupées MAIS il n'y a aucune visibilité (règle de sécurité respectée?). Tant et si bien que l'autre jour, un automobiliste s'est engagé sans regarder alors qu'un véhicule venant de l'avenue du Grand Large était prioritaire; que s'est-il passé? Pour éviter un embouteillage puisque cet automobiliste ne souhaitait pas reculer il fut nécessaire de monter sur le trottoir pour passer ! Du point de vue sécurité, cela a été pensé nous dit-on ! Ou alors, peut-être veut-on forcer les automobilistes à continuer tout droit, là où c'est limité à 30 pour pouvoir récupérer des fonds avec des excès de vitesse. Quelle vilaine pensée.

Et l'avenue du maréchal Leclerc ? Lorsque le stationnement se trouvait mi-trottoir mi-chaussée, ça allait très bien maintenant tous les marquages étant sur la chaussée, vous ne pouvez plus passer si un bus ou un camion se retrouve en face de vous.





Que dire encore des nouveaux stops au bout de l'avenue du maréchal Foch ! Si celui de la rue Victor Hugo a été avancé pour permettre une meilleure visibilité (bien), à quoi servent les deux autres stops d'autant que certains automobilistes, des habitués, sans doute, ne les respectent pas ! Et la rue du Hamel laissée en double sens en zone 30 ! Si une voiture est engagée, la rue est bloquée, pourquoi ici n'avoir pas mis un sens unique qui déboucherait sur la rue Gambetta. Encore un mystère de Monsieur Sécurité !

Le site de la mairie nous dit : 

NOUS CONSTATONS DANS CES REFORMES UN EXCÈS DE PRUDENCE DÉSASTREUX (PAR EXEMPLE LES 4 STOPS DE CERTAINS CARREFOURS, FACTEURS DE RISQUES CAR PERSONNE NE SAIT QUI PASSE EN PREMIER) ET UN CLIENTÉLISME MALSAIN. ON EST LOIN DU COMPTE...! ALORS REVOYEZ VOTRE COPIE ! VOUS NE SEMBLEZ PAS ENTENDRE TOUS LES OUISTREHAMAIS ! VOTRE OREILLE EST SÉLECTIVE ! PEUT MIEUX FAIRE !